a From This Moment On Sequel
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hééééé Invité salut toi!

Hé bien oui tu l'attendait tu l'espérait!
IL EST DE RETOUR. OUI OUI OUI
L'EVENT EST DE RETOUR APRES L'ETE!
Venez vous manifester ici
Il est important de noter que si vous étiez inscrits et que vous ne voulez plus participer
il faudrait le préciser.
Mais si vous étiez inscrits et que vous continuez il faut vous réinscrire aussi (a cause des missions)
Mise en place d'un topic de comptes en Danger!
Pour le moment il n'y a personne en danger et ça restera ainsi pour tout l'été.
Manifestez vous dans le flood ou auprès d'un admin, ou tout simplement en RP (le mieux)

trouvez les mises à jours régulièrement ici

Vous le savez vous pouvez gagner des points!
Comme nous avons besoin d'hommes, 20 pts seront donnés à qui prendra un homme
Et comme les Scénarios et les PV sont importants -> 50 pts pour un scénario et 40 pts pour un PV

Alors N'hésitez plus! Inscrivez vous, et ayez une longueur d'avance!
Bonjour chers BTDiens!

Hé oui l'été a été plus lent, mais nous avons eu des irréductibles RPGistes
Maintenant que la rentrée arrive ça implique un RESCENCEMENT!
Veuillez donc nous faire savoir avant le 10 septembre si vous désirez rester
Ca se passe dans ce topic

Merciiiii

Partagez|

Cries pour moi [Pv : Dean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité


Invité
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!




MessageSujet: Cries pour moi [Pv : Dean]   Lun 19 Sep - 11:58

Le soleil venait à peine de se coucher sur la ville de Las Vegas. Le soleil se couchait mais la vie en ville ne s'arrêtait pas pour autant. Las Vegas faisait partie de ses villes qui ne dormaient jamais, à chaque heure du jour et de la nuit la ville grouillait d'activité, et cette agitation ne diminuait pas la nuit, elle ne faisait qu'augmenter. C'était pour ça qu'Alice était venue s'installer dans cette ville. Quand on était vampire le principal problème était que les humains, ces idiots, se terraient chez eux une fois la nuit tombée. Ils avaient peur du grand Méchant Loup, ils avaient raison. Le Grand Méchant Loup c'était elle.

Ca allait être une nuit magnifique elle le sentait. Elle était d'humeur à prendre du bon temps ce soir. Elle avait laissé tranquille Dean ces derniers jours, se contentant juste d'une petite morsure pour jour pour subsister, afin de le laisser récupérer. Même si ces moments la frustraient ils étaient nécessaire à la survie de son jouet. Si elle ne le laissait pas récupérer il risquait de mourir trop vite et elle ne pourrait plus s'amuser avec.

Elle alla enfiler une de ses tenues de cuir rouge spécial séance de torture. Ces tenues avaient plus d'un avantages. Elles étaient confortable car elles moulaient son corps comme une seconde peau, épousant ces gestes à la perfection. Quand elle le mettait Dean savait exactement à quoi s'en tenir. Quand elle portait une de ces tenues cela signifiait que la séance allait être longue et sanglante. Sanglante oui car c'était une des principales raisons pour laquelle elle mettait des tenues de cuir rouge : le sang ne se voyait pas dessus.

Une fois sa tenue enfilait elle alla jusqu'à la chambre de Dean. Sans un mot elle lui passa un collier et une laisse autour du cou et le traina hors de sa chambre. Elle l'emmena jusqu'à la salle où elle le torturait habituellement. C'était une salle reculée de son manoir, isolée de sorte que personne ne pouvait entendre les hurlements qu'elle arrachait à son jouet. Dans la pièce se trouvait les différents instruments qu'elle utilisait. Une fois dans la salle elle lui attacha les mains de le dos et les relia au crochets situé en haut du plafond. Une fois attaché elle leva la chaine exerçant une pression douloureuse dans les bras et les épaules. Cette position seule était déjà en elle même une torture pour Dean. Elle leva jusqu'à ce que se pieds frôlent le sol. Il pouvait reposer ses pieds mais dans ce cas là il devrait tirer sur ses bras et ses épaules.

Elle le laissa dans cette position quelques temps tout en réfléchissant au meilleur outil avec lequel commencer sa séance. Quel choix difficile il y en avait tellement qui lui plaisait. Elle opta finalement pour une fine lanière de cuir. A première vu l'objet n'était pas dangereux, il ne l'était pas si on ne savait pas s'en servir. En frappant de différentes façon on pouvait soit provoquer des hématomes soit lacérer la peau, faisant gicler le sang. Les deux utilisations étant bien sur extrêmement douloureuses.

Elle se rapprocha de lui et se plaça juste derrière lui les lèvres à quelques centimètres de son oreille.


- Je veux t'entendre crier. Et même si tu ne veux pas crois moi, tu le feras.
Revenir en haut Aller en bas

Slave Of a Life



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 257
† Inscrit le : 26/05/2011
† Multicompte : Eric Bateman

† Age du perso : 25 Ans
† Métier : Esclave
† Localisation : Prés de ma Maîtresse

† Citation du Jour : L'espoir fait vivre




More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: Cries pour moi [Pv : Dean]   Lun 26 Sep - 20:15

Dean avait eut quelques jours de tranquillité mais il savait que ce n’était que le calme avant la tempête. En effet Alice avait toujours pour habitude de le torture quand il était en pleine forme – autant que faire se peut dans son cas – Dean était dans sa chambre, assit sur son lit le visage tourner vers la fenêtre tout en regardant le soleil se couchait. Il voyait les nuages changeaient de couleur, le ciel devenir rosé puis orange pour enfin virer au rouge sang. Cette couleur était si belle mais Dean la détesté. Il connaissait la couleur du sang, de son sang. Il le voyait couleur tout les jours ou presque. Le liquide chaud coulait souvent de son corps et pour cause, il était l’esclave d’un vampire. Par n’importe quel vampire, c’était la plus sadique, la plus violente et la plus….C’était tout simplement la pire et il était son jouet depuis l’âge de ces 14 ans. Il avait vécu, non survécu, par pur mirage ou alors simplement car Alice faisait attention à lui. Oui cela devait être ça, elle ne le tuait pour encore pouvoir s’amuser avec lui mais que ferait-elle de lui quand elle aurait fini ou quand il serait vieux. Oui malgré tout Dean allait vieillir et elle se débarrassera de lui. Sa vie n’aura été que souffrance et torture et il mourrait de la main de sa Maitresse. Dean pensait à ça quand il entendit la porte. Il sursauta et vit Alice dans sa plus belle tenue. Voila c’était l’heure, il allait passer une nuit horrible. Quand sa Maitresse portait cette tenue c’était le signe qu’elle allait fait couler le sang, son sang. Elle allait se régaler de lui et il ne pourrait rien faire. Il resta donc immobile alors qu’elle lui passa un collier. Il ne pouvait lutter, il savait qu’elle aurait le dernier mot. C’était un vampire, elle était plus forte, plus rapide, plus puissante. Bref il ne pouvait pas la battre tout au moins la ralentir et s’il le faisait, c’était la souffrance assurer encore plus longtemps. Il obéit donc comme un petit chien et la suivit dans la salle de torture. Une fois arrivé là bas, elle l’attacha, comme d’habitude au plafond. Dean grimaça car ses épaules au fils des années tenaient de moins en moins. Il souffrait de plus en plus de cette position. Ses bras tiraient et son corps frissonné. Il avait encore tout ses vêtements mais il ne faudrait pas longtemps pour qu’Alice lui arrache ou…
Elle avait prit la ceinture de cuir. Alice la tenait et s’approcha lentement de lui telle une sirène qui allait dévorer sa proie. Elle se glissa derrière lui et lui murmura qu’il devait crier. Dean avait apprit à crier. Oui c’est possible, il avait apprit différent hurlement, tout ceux qu’aime Alice. Il y avait le crie de douleur pur, c’était comme un préliminaire pour elle. Puis il y avait les gémissements de souffrance qui la faisait jouir mais ceux qu’adorer Alice c’était les hurlements, les hurlements de peine, de souffrance, de pitié et d’horreur. Pour l’heure Alice leva le bras avec sa lanière de cuir. Dean ferma lentement les yeux en sachant que son t-shirt serait bon à jeter après ça. C’était dommage car il aimait bien la couleur et c’était le dernier de la ville. Dean pensait alors à tout les livres qu’il avait lut, à Gabriel qui était venu le voir cette après midi. Tout ça était si loin maintenant. Il sentit le premier coup et gémit simplement sans desserrer les dents. S’il ouvrait la bouche Alice lui arracherait un cri et il ne voulait pas qu’elle pense qu’il souffre. Personne ne se fait jamais à la douleur. On n’apprend pas à encaisser la douleur, on subit. Aucun humain ne peut s’endurcir ou précédent qu’il ne souffre plus. Dean avait vu beaucoup de chose mais son corps ne s’était jamais fait à la souffrance. Peut être qu’il ne s’y ferait jamais, chaque séance de torture était pire que la précédente car Alice avait toujours des nouveaux moyens de le faire crier. C’était chaque fois pire et chaque fois Dean espérait mourir mais sa Maitresse ne le tuer jamais. Elle le laissait en vie toujours pour pouvoir le torturer encore et encore et jusqu'à la fin des temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!




MessageSujet: Re: Cries pour moi [Pv : Dean]   Ven 30 Sep - 15:15

Elle commença par lui donner de simples coups, des coups forts destinés simplement à provoquer des bleus et de la douleur dans la chair de Dean. Elle n'avait pas pris la peine de lui enlever ses vêtements. Ses coups suffiraient à arracher le peu de tissus qu'il avait sur lui. Elle voulait lui montrer que rien ne pouvait l'empêcher de le faire souffrir et surtout pas un petit bout de tissus. Elle se moquait d'abîmer tous ces vêtements, elle avait les moyens de lui en acheter de nouveaux.

Il gémit entre ses dents tandis qu'elle le frappait. Elle ne frappait pas vraiment fort pour le moment mais déjà elle sentait ses muscles se contracter sous la douleur. Ces années d'apprentissage à endurer la douleur n'avaient servi à rien. Il fallait croire que tout le monde n'était pas fait pour résister à la douleur, malgré un entrainement poussé. Mais il y avait une chose qui la contrariait plus que le simple fait de ne pas supporter la douleur, c'était qu'il résiste à l'envie de hurler. Le sale petit imbécile. Elle voulait l'entendre hurler, elle le lui avait dit. Mais malgré ça il prenait un malin plaisir à la contrarier et à compromettre la séance de torture.

Elle arrêta de le frapper trop énervée par son attitude. Son tee shirt était déjà en lambeaux. Elle l'arracha d'un coup de main, révélant son torse fin recouvert d'hématomes bleuâtres. Elle repartit de sa démarche souple vers sa table d'instruments. Elle reposa sa lanière de cuir et attrapa une fine lame en argent. Elle aimait bien les reflets de cette lame particulièrement quand elle était tâchée de sang. Elle se rapprocha de Dean et lui attrapa les cheveux pour lui tirer violemment la tête en arrière.


- Tu as décidé de m'énerver? Je t'ai dit que je voulais t'entendre crier, pas que je voulais te voir serrer les dents.

Tout en lui tenant la tête en arrière elle fit glisser sa lame de son nombril jusqu'à la base de son cou laissant derrière elle une fine ligne écarlate. Il ne garderait pas de cicatrices ni de séquelles mais la blessure était douloureuse.

- Tu devrais savoir depuis le temps que lorsque tu m'as contrarié la séance dure encore plus longtemps.

Elle re bascula violemment sa tête en avant. Elle se plaça devant lui puis elle se mit à lécher lentement sa lame recouverte de sang. Décidément il était vraiment trop délicieux pour son propre bien. Elle pencha ensuite la tête sur le côté et le regarda avec une moue triste.

- Tu ne veux donc pas me faire plaisir? Tu ne m'aimes plus?

Elle s'approcha de lui de nouveau et lui murmura à l'oreille :

- Je te laisse une dernière chance de me prouver que tu veux me faire plaisir.

Sur ces mots elle enfonça sa lame dans sa cuisse.
Revenir en haut Aller en bas

Slave Of a Life



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 257
† Inscrit le : 26/05/2011
† Multicompte : Eric Bateman

† Age du perso : 25 Ans
† Métier : Esclave
† Localisation : Prés de ma Maîtresse

† Citation du Jour : L'espoir fait vivre




More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: Cries pour moi [Pv : Dean]   Ven 7 Oct - 12:16

    Dean serrait les dents à chaque coup. La lanière de cuir lui arrachait son t-shirt mais entamer aussi sa peau. Il sentait quelques filets de sang sur son corps et rapidement son t-shirt fut en lambeau. Dean essayait de supportait les coups à répétition tout en gardant le silence. Il gémissait de temps en temps lorsqu’elle frappait plus fort. Dean avait fait une grave erreur, en effet il savait qu’Alice serait encore plus méchante s’il ne criait pas tout de suite mais il n’avait pas envie de lui faire ce plaisir. Il ne voulait pas céder et ne céderait pas, enfin il espère. Alice avait arrêté de le frapper. Dean respirait lentement en essayant de soulager ses épaules qui le tiraient plus que jamais. En effet sous chaque coup d’Alice le corps de Dean tremblait et se tendait ce qui crée des douleurs plus importants dans ses bras. Dean observa Alice, il la suivit du regard et vit sa main se poser sur une petite lame en argent. Oh non, pas ça ! Voila ce qu’aurait voulut dire l’humain mais aucun mot ne sorti de sa bouche. Il serra les dents tout en fronçant les sourcils alors qu’elle revient vers lui. Il connaissait bien cette lame et il savait qu’il allait souffrir si elle l’utilisait. De toute façon, chaque objet que prenait Alice devait un jouet dont elle se servait pour le faire souffrir. Elle pouvait prendre un simple bout de tissu et le rendre plus douloureux que n’importe quel couteau. Alice avait un don pour torturer les gens, Dean en tout cas. Elle était si doué que Dean pouvait supporter toutes les tortures du monde sans jamais mourir. C’était incroyable mais vrai, Dean le vivait chaque jour.
    Alice était devant lui et lui prit les cheveux pour le tirer la tête en arrière. Une grimace apparut sur le visage de Dean qui avait fermé les yeux sous la violence du geste. Alice lui murmura qu’elle voulait qu’il crie. Dean sentait la colère d’Alice, il pouvait ressentir la haine qu’elle avait en elle. Le vampire aimait les hurlements, les cries et les gémissements. Dean ne voulait pas lui donner ces cries mais Alice laissa glissa la lame sur le corps de Dean. La lame était partie du cou de celui-ci pour finir au nombril. Dean avait serrait les dents et son visage avait prit une expression de souffrance sans qu’aucun son ne sorte. Il avait mal, son corps s’était tordu de douleur et tortillait pour éviter la lame mais Alice le tenait et elle le tenait bien. Elle ajouta qu’il devait le savoir : au plus il retenait ses cries au plus elle devait sadique. En effet il le savait mais Dean espère qu’en se retenant Alice perdre le contrôle et le tuer. Mais cela ne s’était encore jamais produit. Alice lui tira la tête en avant pour le regarder et qu’il la voit lécher son sang. Elle lui demande avec un regard triste s’il ne l’aimait pas. Dean haletait ne sachant que répondre. Elle lui faisait peur, tellement peur mais Dean n’eut pas le temps de répondre.

    Je te laisse une dernière chance de me prouver que tu veux me faire plaisir.

    C’est alors qu’Alice lui planta le couteau dans la cuisse. Dean ne put retenir un hurlement. Il avait fermé les yeux tout en tirant sur ses bras comme pour se recroqueviller. Son hurlement avait coïncidé avec le tonnerre. Ce qui donna encore plus de force à ce crie de douleur. Dean avait hurlé pendant plusieurs secondes et quand sa voix s’éteint, c’est pour laisser place à une respiration saccadé et difficile. Dean déglutit tout en essayant de reprendre ses esprits, la douleur dans sa cuisse ne faiblit pas. Alice n’avait pas encore sorti le couteau et Dean savait qu’elle allait jouer avec sa chair et son sang pour qu’il fasse encore entendre sa voix. Dean expira lentement tout en fermant les yeux. Il ouvrit les yeux doucement regarda Alice avec un regard haineux et suppliant. Dean ouvrit la bouche pour parler mais au lieu de ça. Il lança sa jambe dans le ventre d’Alice. Il savait qu’il avait peu de chance de la toucher et si elle se laissait faire, il aurait mal car sa peau était aussi dure que du béton. Ce geste n’était pas fait pour blessé Alice, ni même pour contesté mais simplement pour se défouler.

    Va au diable !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!




MessageSujet: Re: Cries pour moi [Pv : Dean]   Lun 10 Oct - 14:18

Quand elle planta sa lame dans la cuisse elle l'entendit hurler avec délectation. Que ce son pouvait être plaisant à entendre. Il pouvait résister tant qu'il le voulait, faire la forte tête, elle savait exactement où et comment frapper pour le faire hurler. Il n'y pouvait rien elle était trop douée dans ce qu'elle faisait pour qu'il réussisse à lui résister très longtemps. Elle se recula, laissant le couteau toujours en place dans sa cuisse, pour admirer son jouet. Il avait tenté de la défier, il allait le regretter. Désormais elle avait d'autres projets pour sa soirée, plus divertissant pour elle mais pas plus agréables pour lui. Elle allait lui faire part de son envie quand il lança une jambe pour lui mettre un coup dans l'abdomen. Quel idiot! Elle n'avait rien senti, ni même bougeait d'un millimètre, tandis que lui devait s'être fait mal à la jambe.

Va au diable!!

Elle flanqua un coup du revers de sa main dans la mâchoire de Dean. Tandis que la tête de Dean ballotait sous la violence du choc elle explosa de rire.

- Petit con! Moi qui comptait être gentille avec toi si tu coopérait ce soir. Tu vas regretter d'avoir fait ça.

Elle se rapprocha de nouveau de lui et retira lentement le poignard, le bougeant au passage afin de provoquer une plus grande douleur. Elle fit errer doucement sa lame sur le ventre de Dean.

- Je devrais t'éventrer pour avoir fait ça...

Elle remonta doucement sa lame pour l'arrêter au niveau de son coeur.

- ... ou encore je devrais t'arracher ton petit coeur et m'en faire un dîner. Je suis sûr que tu auras le temps de me voir le dévorer avant de rendre ton dernier soupir...

Elle passa derrière lui et continua à faire errer sa lame sur le corps de son jouet, s'attardant cette fois ci sur son dos.

- ... je pourrais encore te lacérer le dos et t'arracher toute la peau de ton petit dos. Tu n'en mourrais pas mais il te faudrait des jours de souffrance avant que ça repousse...

Elle remonta finalement sa lame jusqu'en haut et coupa d'un coup les liens qu'il le retenait suspendu. Une fois libéré Dean s'affaissa ou plutôt s'effondra sur le sol. Elle s'accroupit devant lui et lui saisit violemment le visage pour le tourner vers elle.

- Mais j'ai d'autres projets pour nous ce soir.

Elle releva sans ménagement et le tira à sa suite vers sa chambre. La nuit allait être longue et délicieuse...
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!




MessageSujet: Re: Cries pour moi [Pv : Dean]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cries pour moi [Pv : Dean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Before the Dark :: Las Vegas :: » QUARTIER RESIDENTIEL. :: Manoir d'Alice Lancaster-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Urbain, pays