a From This Moment On Sequel
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hééééé Invité salut toi!

Hé bien oui tu l'attendait tu l'espérait!
IL EST DE RETOUR. OUI OUI OUI
L'EVENT EST DE RETOUR APRES L'ETE!
Venez vous manifester ici
Il est important de noter que si vous étiez inscrits et que vous ne voulez plus participer
il faudrait le préciser.
Mais si vous étiez inscrits et que vous continuez il faut vous réinscrire aussi (a cause des missions)
Mise en place d'un topic de comptes en Danger!
Pour le moment il n'y a personne en danger et ça restera ainsi pour tout l'été.
Manifestez vous dans le flood ou auprès d'un admin, ou tout simplement en RP (le mieux)

trouvez les mises à jours régulièrement ici

Vous le savez vous pouvez gagner des points!
Comme nous avons besoin d'hommes, 20 pts seront donnés à qui prendra un homme
Et comme les Scénarios et les PV sont importants -> 50 pts pour un scénario et 40 pts pour un PV

Alors N'hésitez plus! Inscrivez vous, et ayez une longueur d'avance!
Bonjour chers BTDiens!

Hé oui l'été a été plus lent, mais nous avons eu des irréductibles RPGistes
Maintenant que la rentrée arrive ça implique un RESCENCEMENT!
Veuillez donc nous faire savoir avant le 10 septembre si vous désirez rester
Ca se passe dans ce topic

Merciiiii

Partagez|

{fini} Le chat joue avec la sourie [Pv Roxxie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Why So Serious ?


avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 122
† Inscrit le : 07/09/2011
† Multicompte : Dean O'Brian

† Age du perso : 29 ans
† Age d'existence : 230 ans
† Métier : Médecin en Traumatologie
† Localisation : Nul part et partout

† Situation : Toujours au bras d'une belle femme
† Humeur : Indescriptible
† Citation du Jour : Tu me touches, je te bouffes




More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: {fini} Le chat joue avec la sourie [Pv Roxxie]   Mer 7 Sep - 17:19


Eric allait passé une journée délicieuse. Il avait prévu une attaque mortelle sur un jeune homme, un jeune humain qui l’avait bousculé dans la rue. Eric n’avait pas voulut le tuer tout de suite, tout simplement car il voulait le torturer. L’attaque était prévue dans quelques heures. Il n’avait rien à faire, il devait juste à attendre que ses larbins lui amène l’homme en question. Il s’en suivrait pour ce pauvre humain une séance de torture en bon et dut forme. C’était justement ce qui mettait en forme Eric. Ce dernier aimait entendre hurler les gens, les suppliant d’arrêter. Il sentait le pouvoir déferler en lui quand ses victimes le regardaient dans les yeux à moitié en larme, à moitié en sang en lui disant

Je vous en pris, arrêtez…

Oh que ces paroles avaient un son délicat et doux aux oreilles d’Eric. Lui, sadique, pas le moins du monde ! Il était juste avide de souffrance et de chaos. Il aurait dut naitre démon mais il n’y avait plus de place. Satan avait dut alors décider de faire son plus beau chef d’œuvre, un homme, un humain plus violent et machiavélique que tout les démons réunis. Oui Eric était un enfant de Satan. Il était surement l’être qui se rapprocher le plus du diable. Il ne prenait pas que du plaisir à voir mourir les autres, il s’en était fait un devoir et un but dans la vie. Il ne vivait que pour entendre les cries et voir le sang coulait. C’était sa vie et il l’adorait comme ça. Eric n’avait pas de sentiment humain ou vampire. Il était un être froid, calculateur et méthodique qui jouissait du mal qu’il faisait autour de lui. Vous vous demandez s’il est net, clair et pas un peu malade. Non, rassurez-vous ! Sa santé mentale est solide. C’est ce qu’on appelle….un Monstre. Eric se redresse alors qu’il entend des pas venant vers son bureau. Le vampire vivait dans une maison – enfin une villa – à l’intérieur tout était fait pour plaire aux humains faibles et avides de pouvoir. Son bureau par exemple était un mélange entre élégance et raffinement. Un coin tranquille ou l’on pouvait se détendre mais qui avait – si son propriétaire le voulait bien – un cabre bien plus sérieux et neutre. C’était le talent d’Eric, il pouvait rendre une pièce banale totalement angoissante, rien que par sa présence. La porte du bureau s’ouvrit doucement alors qu’Eric était toujours sur son fauteuil. L’humain était tenu par deux gros bras, ces derniers jetèrent l’homme à terre qui tremblait déjà en se demandant où il était tombé. La pièce était tamisée et les rideaux tirés pour éviter que le soleil ne gênent Eric. Le vampire était donc dans la pénombre, l’humain pouvait voir simplement ses deux yeux rouges de colère. Eric lentement mais avec des gestes sûr et gracieux, se leva et se dirigea vers l’homme. Il s’accroupit alors que l’humain bégayait quelques mots.

Chut, chut. Ne te fatigue pas. Je sais que tu es désolé, je te pardon mon enfant.

Eric tout en parlant avait mit son doigts sur la bouche de l’humain. Il lui sourit puis lui caressa la joue en humant son odeur. Il était allégeant mais Eric ne voulait pas le tuer tout de suite. Le jeu ne faisait que commencer. Eric souleva sa victime en l’attrapant par le cou. Il renvoya les gros bras d’un regard noir et se mordit les lèvres de plaisir

J’espère que tu seras plus amusant que le dernier

Un hurlement se fit entendre, puis deux puis trois et cela ne s’arrêta plus. Les gardes du corps dehors eurent un frisson en quittant la maison. Que pouvait bien faire Eric à sa nouvelle victime. Il en avait des idées tordus, en effet il était médecin et savait ouvrir un corps en deux en gardant la personne consciente. Il était capable de montrer à sa victime l’intérieur de son corps tout en lui mordant la cuisse pour avoir un peu de sang. En général c’était sanglant, cruel, brutal et passionnelle. Eric aimait ça, il aimait faire du mal aux autres et il avait apprit aux fils des siècles à le faire mieux que personne. Au bout de trois heures de pur plaisir, Eric observa le cadavre informe du jeune humain. Il s’était régalé, celui-ci était amusant, il l’avait supplié même avec les tripes à l’air. C’était amusant de voir combien les humains pouvaient être bêtes. Eric était là pour tuer par pour faire des miracles ou sauver des vies. C’est vrai qu’il en préservait lorsqu’il était à l’hôpital mais ce n’était qu’une partie de lui, une infime partie de lui. Le vampire fit craqué son cou, ses épaules et envoya la tête en arrière.

Un vrai plaisir, j’ai été enchanté de vous connaître.

Eric enjamba le mort et sorti dans le salon, il s’alluma un cigare et donna un coup de téléphone pour le nettoyage. Il ne s’encombrait pas des futilités, s’il mettait du sang partout, il appeler des connaissances. Il lui arrivait de faire ça proprement mais c’était tellement plus jouissif quand le sang giclait. Eric fuma tout en se dirigeant vers sa douche. Il se refit une beauté, prit des habits neufs et s’observa dans le miroir. Le soleil était entrain de se coucher, la soirée commençait tout juste et il avait déjà une idée de sa prochaine destination. Un club de strip tease mais pas n’importe lequel, celui de Roxxie. Cette jeune femme, ce vampire qu’il aimait et qu’il détestait. Cette petite salope aimait les humains, elle voulait les sauver. Elle était ridicule à vouloir se fondre dans la masse. Cette dernière dansait pour les humains, pour les faire rêvé. IL allait la faire rêvé, il l’avait déjà fait soit dit en passant. Oui Eric l’avait mit dans son lit quelques années avant mais c’est une longue histoire. Mais pour résumé, Roxxie était son ennemi depuis des années et il jouait avec elle comme un chat s’amuse d’une sourie à moitié morte. Il voulait la voir pour l’emmerder et il savait exactement quoi faire pour ça. Il prit son téléphone et réserva les services de Roxxie. Dans ce club, on pouvait demander à être seul avec une strip teaseuse dans une pièce intime. Bien entendu, il y avait des caméras et des tas de fausse protection pour faire croire aux humains qu’il n’avait pas le droit de les brutaliser mais Eric n’en avait que faire. S’il voulait tuer Roxxie, il l’aurait fait depuis longtemps. Non, il voulait simplement la voir devenir toute rouge en le voyant. C’était si amusant de sentir la colère des autres sur soi alors qu’ils ne peuvent rien contre vous. Une fois la réservation prise, il prit du bon temps avec des filles de joie de passage. Ce n’était qu’à 21heure, en pleine possession de ses moyens, étant rassasié sexuellement qu’il fit route vers le club. Son entrée ne passa pas inaperçu. Il était toujours accompagné d’homme de main, ces derniers entrés à sa suite. Les regards se tournèrent vers lui mais Eric ne releva aucun d’entre eux, il passa tel une brise légère pour aller dans la suite qu’il avait réservé. Il entra seul. La porte s’entre ouvrit et il découvrit Roxxie, sa beauté était toujours à coupé le souffle et son corps donnait à Eric des envies de dissection mais il se contenta de sourire, un sourire sadique mais pourtant charmeur.

Bonsoir Roxxie, j’espère que tu n’es pas trop déçu de me voir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: {fini} Le chat joue avec la sourie [Pv Roxxie]   Jeu 8 Sep - 22:40

Le chat joue avec la souris
Eric & RoxXie

• • • • • • • • • •

Journée de merde. Je le sentais bien. Surtout parce que l'on m'avait annoncé un client surprise. Je détestais ce genre de pratiques. Mais c'était aussi celles qui rapportaient le plus. Et celles ou j'avais le plus d'informations. Mais me retrouver seule dans une petite suite avec un client -qui est a plupart du temps un gros dégueulasse pervers pas capable de se trouver une femme! En plus Paulina prenait un malin plaisir à ne jamais me dire de qui il s'agit. Parce qu'elle sait que je serais capable de refuser totalement certains hommes. Alors elle avait cette mauvaise habitude. Qui ne me plaisait pas du tout du tout. Mais je n'avais pas choix. Les collègues me disaient qu'elles non plus de savaient pas de qui il s'agissait et me souhaitaient courage. Elles savaient que c'était la partie que j'aimais le moins de tout ça. Je n'en avais même pas parlé à Julian et à Ana, ils n'aimaient pas non plus l'idée. Mais je n'avais pas le choix, j'avais besoin de cet emploi! Pourquoi? Bon ça n'est pas la pire place, je n'étais pas prostituée quand même.

J'étais donc dans le dressing. Il n'y avait pas eu d'exigences particulières alors je me contentais de mettre un grand classique, la tenue en cuir. Les bottes, les grands bas et les jarretelles. La minijupe par dessus une jupe un petit peu plus large et évasée. Un corset et une veste en cuir. N'oublions bien entendu pas les cheveux en une grande queue de cheval haute, que l'on pourra à souhait retirer par la suite. J'étais prête. Un petit coup de blush. Un peu de rouge à lèvres, pas trop prononcé, je ne suis pas non plus une pute. Un sourire à ma collègue qui tente de me rassurer. Et je m'y rend. La suite rouge. Bien. Rouge et Cuir. Voilà qui plaira. J'entre et je constate que je suis seule pour le moment. Ça ne saurait tarder, je ne suis jamais en retard, pas question de l'être. Je n'avais aucune envie que Paulina me vire. Je m'assieds donc dans une position provocante … ce que le client veut, non?

Quel ne fut pas mon étonnement quand je vis Eric Bateman entrer. Eric était … il fallait bien le dire … mon ennemi juré. Sa phrase pitoyable me laissais de marbre. Oh je ne ferais que mon travail. Ce pour quoi j'étais payée. Il pouvait se brosser pour que je lui fasse la conversation. Je souris doucement puis lui indiquait le sofa ou il pourrait se vautrer pour me regarder. Si c'était le seul plaisir qu'il tirait de la vie.

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Why So Serious ?


avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 122
† Inscrit le : 07/09/2011
† Multicompte : Dean O'Brian

† Age du perso : 29 ans
† Age d'existence : 230 ans
† Métier : Médecin en Traumatologie
† Localisation : Nul part et partout

† Situation : Toujours au bras d'une belle femme
† Humeur : Indescriptible
† Citation du Jour : Tu me touches, je te bouffes




More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: {fini} Le chat joue avec la sourie [Pv Roxxie]   Sam 10 Sep - 11:03


Eric vit Roxxie dans une tenue plutôt aguichante. Il laissa paraître un sourire sadique sur ses lèvres alors qu’elle lui indiqua le sofa. Il n’avait que faire du sofa, il voulait la prendre, ici et maintenant. Il voulait être animal avec elle et lui montrait qu’il était toujours le maitre. Qu’elle avait beau faire ce qu’elle voulait, elle ne pourrait jamais gagner contre lui. C’était assez drôle, car dans cette petite salle elle devait faire ce qu’il voulait. Elle devait lui obéir dans la mesure du raisonnable mais si elle lui disait non, il pourrait la faire renvoyer à vitesse éclair. Il était donc le donneur de carte ce soir et il avait tout les atouts en main pour passer une soirée magique en compagnie de sa pire ennemi : Roxxie. Il s’approcha d’elle lentement et posa une main sur sa joue. Il huma son parfum en fermant les yeux alors que son doigt glissa sur le menton de celle-ci pour qu’il lui redresse la tête. Il plongea son regard charmeur et envoûtent dans celui de la jeune femme.

Chut, ne t’énerve pas. Je sens que tu commences à m’en vouloir.

Eric s’approcha encore un peu et l’embrassa. Ses lèvres étaient douces et aucune humaine ne pouvait résister. Eric savait qu’elle ne tomberait pas dans ses bras mais il voulait jouer avec elle. Elle ne pouvait pas le frapper, lui non plus mais il pouvait faire l’amour comme des sauvages pour faire passer la haine qu’il y a entre eux. Peut être que s’ils s’envoyaient en l’air comme au bon vieux temps, Roxxie serait plus indulgente avec lui. C’était impossible mais Eric n’était pas là pour qu’elle soit son ami. Non, il voulait la voir danser, lui faire l’amour et se mordre les doigts d’avoir accepter qu’il soit son client. Il recula lentement tout en léchant une dernière fois la lèvre de la brunette et lui dit alors

Puisqu’on ne peut pas se battre, si tu dansais pour moi. J’ai toujours aimé les courbes de ton corps, fait moi les découvrir.

Le vampire s’assit sur le canapé et prit un verre de whisky. Il porta le liquide à ses lèvres et en but un peu. L’alcool ne lui fait rien mais il pouvait toujours fait semblant pour les caméras d’être humain. Il voulait que Roxxie lui fasse une danse sexy et se déshabille lentement devant lui pour qu’il apprécie son corps de rêve. Eric voyait en Roxxie, un petit vampire faible qui aimait les humains et ferait tout pour les sauver. C’était bien beau d’avoir un but, une idée et des valeurs mais il fallait encore les mettre les pratique. Il n’avait jamais vu ou entendu parler des exploits de Roxxie. Tiens, il connaissait un humain prit aux griffes d’un vampire depuis des années. Celui-ci aurait bien voulut voir Roxxie arrivait dans sa vie pour qu’elle le sauve des griffes de ce vampire. Eric connaît bien cette histoire et pour cause, il était ami avec Alice, la tortionnaire. C’était une femme belle, intelligente qui avait tout comprit au sens de la vie. Elle était parfait, si parfait qu’Eric s’en demandait des fois si elle ne valait pas le coup de lui laisser donner quelques idées. Erci en général écoute les vampires et leurs idées à la con mais n’en fait qu’à sa tête. Mais Alice, peut être qu’elle avait de bonne idée, de réellement bonne idée. Enfin pour l’heure notre salo de vampire était avec Roxxie un verre à la main. Il attendait qu’elle danse pour lui. Une fois qu’elle serait nu, alors là, là commencerait la vrai partie de carte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: {fini} Le chat joue avec la sourie [Pv Roxxie]   Sam 10 Sep - 13:16

Le chat joue avec la souris
Eric & RoxXie

• • • • • • • • • •

Oh je ne lui en voulais pas. Après tout ça n'était pas vraiment étonnant de sa part. Je ne devrais pas m'étonner de le voir ici. Mais je me demandais bien ce qu'il allait vouloir. Parce que je le connaissais plutôt bien. Et il n'était pas du genre à ne vouloir qu'un Strip Tease. Surtout venant de moi … Cela dit il n'était pas question que ça aille plus loin. Non seulement l'idée me répugnait au plus haut point, mais également là dessus j'étais sûre d'avoir Paulina de mon côté. Pas question que le strip-club se transforme en club de passes. Elle nous l'avait assez réfléchit. Et la fille qui avait vendu son corps dans ses locaux avait été congédiée sans son cachet. Croyez moi, personne n'oserait le faire. Du moins pas aussi ouvertement. Et certainement pas moi.

Je le regardais, il devait certainement y avoir du mépris et du dégout sur mon visage. C'était toujours le cas quand je le voyais. Mais ça ne m'empêcherais pas de faire mon show tout de même, je savais rester professionnelle, je voyais des hommes bien pires parfois. Du moins bien pires pour des personnes avec qui je n'avais pas de passé. Mais c'était ainsi. Il s'approcha un peu plus et sans prévenir m'embrassa. Je ne pouvais pas le frapper certes mais je pouvais par contre le repousser. Ce que je ne me gênais pas pour faire avec toute la force dont j'étais capable: je le repoussais donc et il se retrouva dos au mur … en face. J'essuyais ma bouche avec dédain.

« Pas de contacts physiques avec les danseuses » dis-je simplement en indiquant le panneau sur la porte. Il y avait de toutes manières des caméra et des vigiles qui regardaient si aucunes de nous n'était molestée, maltraitée ou approchée de trop près. Je suppose d'ailleurs que si personne n'avait fait irruption dans la pièce c'est qu'un baiser n'était rien. rien hein bien sûr je me demandais à chaque fois que je le voyais comment est ce que j'avais pu un jour lui succomber. Maintenant que je le connaissais plus. Il était des plus cruels et intolérant, considérant les humains comme des moins que rien.

« je crois que tu connais déjà les courbes de mon corps, mais soit chéri. Je vais t'en donner pour ton argent. » dis-je alors qu'il s'installait avec un verre de whisky sur le grand sofa rouge. Doucement je m'approchais de lui, en prenant bien soin de ne pas le toucher. Non jamais toucher les clients -et ils ne devaient jamais nous toucher. Je pris une chaise et m'assis dessus en posant mes jambes de part et d'autre de l'assise. Je me baissais sensuellement pour dézipper le plus lentement possible la première de mes bottes en cuir. Puis je me relevais . La musique avait commencé. Il y avait donc bien quelqu'un qui nous regardais. La musique était une de mes préférés, la plus inspirante qui soit. Baby Did a Bad Bad Thing de Chris Isaak. Je me prenais pour Nicole Kidman dans Eyes Wide Shut. Doucement je me penchais de l'autre côté pour dézipper la seconde bottes puis d'un mouvement sec et busque je me relevais et le dossier de la chaise tombait sur ses genoux, oh pas grand mal hein. Juste de quoi pouvoir poser ma première jambe afin de -une fois de plus- être au plus près de lui sans le toucher pour autant. Lentement je posais mes mains sur mon genou et descendais sensuellement jusqu'à mes chevilles afin de retirer la première botte.

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Why So Serious ?


avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 122
† Inscrit le : 07/09/2011
† Multicompte : Dean O'Brian

† Age du perso : 29 ans
† Age d'existence : 230 ans
† Métier : Médecin en Traumatologie
† Localisation : Nul part et partout

† Situation : Toujours au bras d'une belle femme
† Humeur : Indescriptible
† Citation du Jour : Tu me touches, je te bouffes




More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: {fini} Le chat joue avec la sourie [Pv Roxxie]   Sam 10 Sep - 15:18

« Pas de contacts physiques avec les danseuses »

Danseuses….Hum

Eric sourit à cette phrase. Elle l’avait repoussé et Eric n’avait rien fait pour éviter. Il s’était retrouver contre le mur d’en face. Eric ne s’offusqua pas de ce geste, il savait qu’il pouvait avoir le dessus. Mais quelque chose lui mina le moral. Il pensait que Roxxie était plus une pute qu’une danseuse mais apparemment il avait fait fausse route. C’était dommage, il avait tant envie de s’amuser. Donc il ne pourrait pas la toucher, pas lui faire l’amour, ni même l’embrasser. C’était alors stupide d’être là. Enfin, il l’emmerdait c’était toujours ça de prit. Il eut tout le mal de monde à rester calme. Il serra les dents alors qu’elle se mit à danser. La musique commença et Eric trouva ça tout simplement ridicule. Pourquoi un humain allait payer pour voir une femme danser sans pouvoir la toucher. Eric observa la jeune femme déziper ses bottes avec toute la grâce dont elle était capable. C’était pitoyable, Roxxie n’était si élégante, ni souple. Elle avait beau avec un corps parfait, elle était incapable de s’en servir. Eric l’avait déjà prit en culbute et savait très bien qu’elle ne valait rien au lit. Roxxie avait beau être un vampire, elle restait tellement avec les humains qu’elle avait perdu tout ce qui fait d’un vampire, une créature envoutante et irrésistible. Elle avait perdu le chic, l’harmonie, la majesté et le raffinement des vampires. Ces gestes n’étaient plus symétrie et inspirant l’équilibre et la perfection. Elle était devenu aussi maladroite qu’une humaine en chaleur. C’était déplorable de voir comment Roxxie, la grande Roxxie avait sombré au fond du gouffre à vouloir trop ressembler aux humains. Eric se leva lentement avec des gestes sûrs et posés et plongea son regard froid et cruel dans celui de la jeune femme

Tu es pitoyable Roxxie. Comment en es-tu arrivé là ? Tu aurais put être la reine à mes côtés et de voila qui danse tel une marionnette sur une musique débile. Tu fais honte à notre race.

Il ferma un instant les yeux et soupira. Il posa le verre avant de le briser sous la colère silencieuse qu’il cachait bien. Il regarda les caméras puis posa ses deux pupilles grises sur Roxxie. On pourrait lire dans ce regard qu’il était réellement déçu de son ennemi. Elle avait perdu en confiance, en niaque et en combattivité. Roxxie était devenu faible. Elle fréquentait trop les humains et voila le résultat, elle n’était même plus intéressante aux yeux d’Eric. Elle était tombée bien bas et Eric était tout simplement triste d’avoir perdu son meilleur adversaire. Il secoua la tête tout en ajoutant

Tu dois être heureuse, tu leur ressemble maintenant. Aussi faible et aussi fragile. Je n’aurais jamais pensé que tu tombes si bas ma Pauvre Roxxie. Tu peux commencer à prier Dieu, la prochaine fois qu’on se verra, je ne serais pas si clément.

Il lui tourna le dos et posa la main sur la poigner. Il jeta un dernier regard à celle-ci en soupirant « Pfff » il ouvrit celle-ci et sorti laissant la danseuse à moitié nu sans un remord. Lui qui voulait une nuit amusante, excitante, il était encore une fois déçu. Dans ces moments là il allait chercher un démon à tuer pour pouvoir le lendemain sortir et pouvoir séduire une jeune femme humaine, la séduire, lui faire l’amour, la torturer et la tuer. Voila son programme, tout ça c’était la faute de Roxxie, si seulement elle ne s’était pas autant affaiblie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: {fini} Le chat joue avec la sourie [Pv Roxxie]   Dim 11 Sep - 1:27

Le chat joue avec la souris
Eric & RoxXie

• • • • • • • • • •

Je soupirais intérieurement. Je n'aimais pas cette situation. Et si j'avais pu, si je l'avais vraiment pu, je serais partie. En claquant la porte et demandant à Paulina de plus jamais me programmer de séances avec Eric. Parce que rien que le voir me donnais envie de gerber. Ses paroles et ses gestes ne m'énervèrent pas. Pas le moins du monde parce que je ne m'attendais pas vraiment à mieux de la part de ce connard fini. Je suis pitoyable. Comment est ce que j'en suis arrivé là. Reine à ses côtés. Je me mis à rire. Sans pouvoir me retenir. Mais pas un rire nerveux, non un rire bien franc et clair. En quelques secondes je débranchais les caméras de sécurité. Pas besoin que qui que ce soit voit ce qui allait se passer. Je savais bien qu'il ne voulait que me provoquer. Mais ça ne marchait pas. Je savais comment il fonctionnais. Je n'avais pas changé. Pas le moins du monde. Mais le pire de tout était qu'il me dise que j'aurais pu être la reine à ses côtés. Non mais il se foutait de ma gueule.

« Reine à tes côtés. Tu rigoles. Je préfère encore m'enfoncer un pieu dans le cœur moi même que d'être reine à tes côtés. » un sourire moqueur s'affichait sur mes lèvres.

Honte à notre race. S'il pensait me faire me sentir coupable avec ça. Mais pour qui il se prenait, il ne savait certainement pas que j'avais entendu cette phrase de la bouche de tout les vampires que j'avais rencontré. Et même de ma propre Mère. Alors s'il pensait que lui. Eric Bateman. Qui était il d'ailleurs, il ne me faisait pas peur. Pourrait me déstabiliser. Il se fichait le doigt dans l'œil jusqu'à la moelle. Il brisa le verre par la suite. Il était déçu. Mais ça ne m'atteignais vraiment pas. Pourquoi? Parce que je n'agissais pas en fonction de ce que Monsieur Bateman pense de moi. Je souris une nouvelle fois avec ce regard de dédain envers lui.

« Il n'y a aucun mal à être humain et fragile. Parce que l'arrogance nous fait tous perdre pied un moment ou l'autre. J'espère pour toi que ce moment arrivera rapidement. Tu verras qu'un vampire n'est pas beaucoup plus différent d'un humain. » je m'assis sur la table et remis mes bottes. Je n'avais enlevé que ça. Dieu merci. Il se dirigeais vers la porte et je bénissais le seigneur qu'il s'en aille si rapidement. Mais mon esprit provocateur ne pouvait pas s'empêcher de faire une dernière petite provocation.

« Je n'aurais jamais pensé non plus que tu tombes aussi bas mon cher Eric. Moi qui pensais que tu n'avais pas besoin de ce genre d'endroit pour réussir à te lever une fille. » je souris largement. La porte était grande ouverte. Il n'avait pas le choix. Il ne pourrait rien faire. Il y avait des gens dehors. Il ne pourrait jamais prendre le risque de me sauter dessus comme ça. Les videurs du Ace of Spades sont très costaud. A moins qu'il trouve un autre moyen …

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Why So Serious ?


avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 122
† Inscrit le : 07/09/2011
† Multicompte : Dean O'Brian

† Age du perso : 29 ans
† Age d'existence : 230 ans
† Métier : Médecin en Traumatologie
† Localisation : Nul part et partout

† Situation : Toujours au bras d'une belle femme
† Humeur : Indescriptible
† Citation du Jour : Tu me touches, je te bouffes




More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: {fini} Le chat joue avec la sourie [Pv Roxxie]   Dim 11 Sep - 14:16


« Reine à tes côtés. Tu rigoles. Je préfère encore m'enfoncer un pieu dans le cœur moi même que d'être reine à tes côtés. »

Eric sourit à cette phrase. Il avait envie de lui répondre que ça l’arranger bien si elle se donnait la mort et au moins elle ne souffrirait pas. Car si c’était à Eric de la tuer, elle passerait plusieurs semaines à hurler de douleur avant de fermer les yeux pour l’éternité. Oui Eric savait aussi torturer les vampires, il n’avait déjà fait et s’il devait le refaire, il n’hésiterait pas. Eric était un salo, oui et alors, si cela vous pose un problème essayez de le tuer. Eric était prés de la porte alors que Roxxie avait éteint toutes les caméras. Il pouvait donc la tuer dans la seconde mais il n’avait pas l’intention de le faire. Il voulait qu’elle souffre, le but finale était bien la mort de celle-ci mais il y avait un autre objectif sous-jacent : la faire hurler. Ben quoi, vous ne pensiez pas qu’Eric tuer tout simplement les gens qui l’encombrer, non…Il était bien plus vil que cela. Il voulait entendre les derniers cris et hurlements de chacun de ces victimes. Il savait que Roxxie deviendrait une victime un jour, tout ces ennemis passeront dans le camp des victimes quand Eric l’aurait décider et pour la jeune vampire ce n’était pas ce soir. Elle lui fit un discours comme quoi les vampires étaient comme les humains. Voila encore une preuve qu’elle était tombée bien bas. En quoi un vampire pouvait bien ressembler à un humain, quel sottise. Un humain était faible, vivant et se nourrissant de tout ce qu’il trouve. Un vampire était puissant, immortel car mort depuis longtemps et ne buvait que du sang. Un vampire n’avait rien à voir avec un pauvre humain. Roxxie essaye dans un dernier espoir de faire réagir Eric en lui disant qu’il était tombé lui aussi bien bas s’il avait besoin de s’acheter des filles. Eric agrandit son sourire et se tourna lentement vers elle. Il plongea son regard glacial vers Roxxie. Son visage pâle, de marbre inspirant la peur et l’angoisse à quiconque le regarder. Il lui afficha le visage d’un monstre, le visage d’un démon avide de sang. Le visage du diable lui-même et c’est avec un sourire plus que sadique qu’il lui répondit.

Tu n’en veux pas la peine.

Il passa le seuil de la porte tout en lui murmurant « Si seulement tu savais » Il quitta alors le club tout un peu énervé mais il s’était bien amusé avec Roxxie. Certes cela ne s’était pas passé comme il n’aurait voulu mais il avait prit un certain plaisir à la rabaisser. Aucun des mots de Roxxie n’avait attient Eric car il n’avait aucun sentiment humain ou semblable. Roxxie pouvait déverser tout le venin qu’elle voulait, la bave du crapaud n’attient pas la blanche colombe. Eric était au dessus de tout cela et il savait qu’il était. Il n’avait aucun doute dans son cœur sur ses intentions alors que Roxxie en essayant de se défendre avait bien prouvé qu’elle doutait, elle doutait d’elle, de se capacité à pouvoir le battre. C’était ça la plus grande force d’Eric, son air placide et à tout épreuve. Eric était de roche et rien ne pouvait le briser. C’était un monstre, un monstre machiavélique.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!




MessageSujet: Re: {fini} Le chat joue avec la sourie [Pv Roxxie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

{fini} Le chat joue avec la sourie [Pv Roxxie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Before the Dark :: Las Vegas :: » QUARTIER MAL FAME. :: Ace of Spades StripClub-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit