a From This Moment On Sequel
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hééééé Invité salut toi!

Hé bien oui tu l'attendait tu l'espérait!
IL EST DE RETOUR. OUI OUI OUI
L'EVENT EST DE RETOUR APRES L'ETE!
Venez vous manifester ici
Il est important de noter que si vous étiez inscrits et que vous ne voulez plus participer
il faudrait le préciser.
Mais si vous étiez inscrits et que vous continuez il faut vous réinscrire aussi (a cause des missions)
Mise en place d'un topic de comptes en Danger!
Pour le moment il n'y a personne en danger et ça restera ainsi pour tout l'été.
Manifestez vous dans le flood ou auprès d'un admin, ou tout simplement en RP (le mieux)

trouvez les mises à jours régulièrement ici

Vous le savez vous pouvez gagner des points!
Comme nous avons besoin d'hommes, 20 pts seront donnés à qui prendra un homme
Et comme les Scénarios et les PV sont importants -> 50 pts pour un scénario et 40 pts pour un PV

Alors N'hésitez plus! Inscrivez vous, et ayez une longueur d'avance!
Bonjour chers BTDiens!

Hé oui l'été a été plus lent, mais nous avons eu des irréductibles RPGistes
Maintenant que la rentrée arrive ça implique un RESCENCEMENT!
Veuillez donc nous faire savoir avant le 10 septembre si vous désirez rester
Ca se passe dans ce topic

Merciiiii

Partagez|

« Until we meet again |ft. Samuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: « Until we meet again |ft. Samuel   Mer 4 Mai - 11:08

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

Las Vegas, la ville du péché. Et moi RoxXie Reynard, maintenant Blacksmith, je ne dérogeais pas à la règle. Pécher c'était tout ma vie, j'étais une Pècheresse et fière de l'être. Mère m'appelait souvent ainsi. Et elle n'avait pas tort. Mais là n'était plus la question. Je m'était émancipée de toutes cette caste de vampires. Ces clans ont fini par me sortir par les yeux . C'était … vraiment … bref ça ne me correspondait plus. J'étais aussi partie à cause de lui. De ce qui j'avais découvert. Mais je ne devait pas accorder trop d'importance à cela. Ce n'était qu'un flirt, n'est ce pas. En tout cas me dire ça était le plus simple pour éviter de souffrir. Le seul auquel j'aurai pu considérer de donner mon cœur s'est avéré chasser ceux de mon espèce. C'est légèrement Shakespearien n'est ce pas? Comment est ce qu'elle dit la Juliette déjà « My only love sprung from my only hate » Je te comprends ma belle! C'est pas évident. Et j'en ai beaucoup pleuré. Mais il fallait bien se remettre en selle, mettre le pied à l'étrier et repartir. Samuel Philips sera toujours dans mes pensées. Mais il ne pouvait plus être dans ma vie. Et je lui en voulait autant qu'il me manquait. Mais je m'étais fait une raison. Tsss.

Et puis mon mode de vie avait changé en cinq ans. J'étais plus mûre, et puis j'avais une petite bande aussi. Je n'aimais pas vraiment le fait d'être leader ou autre, je ne pense pas avoir les capacités ou les qualités qu'il faut pour pouvoir l'être. Mais j'étais contente de nous. Nous faisions ce que j'avais toujours aimé faire. Protéger les humains. Et ici ils en avaient besoin. Donc nous étions là. J'aimais toujours autant les humains. Hm … j'aimais toujours autant les hommes également. Disons que je tiens à ma réputation de « Coureuse de Caleçons » surnom qui me fait rire mais qui est pourtant bien la réalité des choses. Libérée des clans et des tatouages j'ai tout de même choisi de changer de nom de famille. Reynard dans le monde des vampires attirent trop l'attention. Mais je n'avais pas fait retirer ce tatouage. Il représentait tout ce que j'étais.

Devant la fenêtre ouverte je regardais dehors, la nuit venait de tomber doucement sur la ville et c'était maintenant que l'activité réelle de Las Vegas allait se faire plus intense. Ce soir c'était mon jour de congé. Et j'avais déjà décidé de ce que j'allais faire. Si au travail je dansais – enfin si virevolter autour d'une barre de strip-tease on peut appeler ça danser à proprement parler – j'avais envie de danser pour moi même. Alors j'allais aller en discothèque. Passant mes cheveux derrière mon épaule je remontais sur ma poitrine la petite robe noir moulante que j'avais à moitié enfilée pour le moment. Passant les bretelles une à une je chaussais des escarpins et pris un sac à main avec le nécessaire : téléphone et porte monnaie. Un léger coup de brosse pour dompter mes cheveux, un soupçon de maquillage et un nuage de parfum et j'étais fin prête.

Voilà maintenant plus d'une demie heure que je me déhanchais sur la musique. Ce mec là genre gros lourd était venu se coller à moi. Pour le moment je ne faisais rien pour le repousser et puis avouons qu'il est quand même tout à fait charmant et mignon malgré sa lourdeur. Et puis … je ne cherche jamais des gens qui en ont gros dans la cervelle. Pas pour les nuits que je prévoir de parler avec elle. Je m'arrête tout d'un coup de danser et je dirige vers le bar pour commander de quoi me deshaltérer. Le lourd que l'on appellera « David » pour plus de simplicité – puisqu'à vrai dire j'en ai rien à faire de son nom – me suit et pose doucement sa main sur mes reins. Je lève les yeux au ciel mais me comporte comme si de rien était. Bien il suffirait pour ce soir. Je m'assis sur un des tabourets et commandais un verre de vodka orange sans même de soucier de savoir ce que David voulait.

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Dim 8 Mai - 22:13

Las Vegas, la ville de tous les pêchés par excellence. Oh, pourquoi Sam n'était pas venu ici plus tot ? C'est un endroit tellement fantastique et qui lui ressemble tellement. C'est le genre d'endroit ou les aventures d'un soir son légion et ou les boulots coulent à flot. Et lui qui n'arrive pas à rester au même endroit assez longtemps pour connaitre tout le monde, Vegas est un endroit merveilleux. Par contre ça le change énormément de sa petite ville natal "Courtmacsherry". De la ou il vient il n'y a pas tous ces immeubles gigantesque, encore moins des hôtels casino aussi luxueux. Et puis il y a toutes ces lumières la nuit qui éclaire le strip. Oui c'est vraiment différent, tout comme les gens qui se fiche pas mal d'afficher leur pêché en public. Le paysage autour de Vegas est également très différent, l'Irlande est un endroit vers et montagneux, alors que certes il y a des montagnes mais dépourvu de verdure. Il n'y a que la chaleur et la terre rouge. En faite, c'est un peu comme se retrouver dans un Western, parfois il arrive à Sam de penser qu'il va croiser le bon, la brute ou le truand au prochain coin de rue.

Cela fait bien quelques mois qu'il est à Vegas, il a prit le temps de s'habituer et apprendre leur mode de vie bien différent du sien. Ici on vit plus la vie que le jour ce qui vous l'imaginez bien offre un buffet gratuit à volonté pour les vampires. Ce qu'il n'aurait jamais cru en venant ici c'est apprendre que les vampires ne sont pas les seules monstres qui peuple le monde. Les démons existent eux aussi et ils sont peut être pire que les vampires. Eux aussi on leur Némésis. Pour les vampires se sont les Prime, et pour les Démons se sont les Chamanes. Le plus souvent se sont des descendant de grande ligné indienne qui poursuivre le combat de leurs ancêtre. En faite c'est un peu comme pour les Prime. Du coup, il faut redoubler de vigilance.

Ce soir Samuel Philips était de sortit, de toute manière se n'est quand sortant le soir qu'il peut espérer trouver des vampires. Quoi que ce soir là, il avait plus envie de se détendre plutôt que se battre. Il faut dire que la veille lors d'une chasse il a eut pas mal de fil à retordre. Ou peut donc bien aller un Prime qui a envie de se reposer ? Reposer reste quand même un bien grand mot. C'est direction une boite de nuit. Pourquoi cet endroit ? Car là il va pouvoir danser et surtout, ah oui surtout, il va pouvoir draguer et trouver une fille à mettre dans son lit. Même s'il ne connaissait pas encore très bien Vegas, il avait entendu parler des endroits à fréquenter, c'est donc direction la discothèque "Rythm of the night" que notre jeune homme s'en alla en "chasse".

Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il y avait de l'ambiance, les gens se trémoussaient sur la piste de danse au rythme de la musique. Des tas de jolies filles se trouvaient là et il ne peinerait surement pas à en trouver une qui voudra la même chose que lui. Pour commencer, il fit un arrêt au bar ou il commanda un verre de Vodka avec beaucoup de glaçon. C'était peut être pas raisonnable de commencer aussi fort, mais il avait soif. Une fille était déjà venue s'assoir à coté de lui, elle le dévorait des yeux, puis une autres vint s'assoir de l'autre coté. Visiblement les deux avaient l'air de se connaitre. Oh non attendait...des jumelles. Oh ça c'est bon ! Vous imaginez le vieux fantasme...se faire des jumelles, oh oui, il avait trouvé les perles rares. Un petit sourire pervers vint étirer ses lèvres puis il regarda tour à tour les deux jeunes femmes et les invita à danser. Sur la piste de danse c'était très chaud, il se frottait à elles et elles se frottaient à lui. Après c'est longue minutes de danse, ils quittèrent le piste pour s'assoir dans un coin sur un canapé. Une fille de chaque coté. Les deux étaient collés à lui et discutait en le caressant et gloussant à chaque blague qu'il disait. On peut dire que Sam à toujours autant de succé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Dim 8 Mai - 23:15

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

Je souris doucement alors que cet idiot de « David » lui ne se gênait pas pour descendre ses mains jusqu'à mes fesses. Je le regardais doucement en souriant. Oh je savais que j'obtiendrais ce que je voulais de lui et pas l'inverse. Il était rare à présent que l'on obtienne quelque chose de moi depuis Samuel. Et puis j'avais toujours été un esprit libre et indépendant. Et je faisais ce qui me plaisait, quand ça me plaisait, avec qui ça me plaisait. Je le regardais donc plongeant mes yeux dans les siens, en voilà un qui n'avais pas compris qui était le dominé et le dominant. Et même … qui pouvais très bien être la proie si je me décidais à devenir prédateur. Mais je ne dis rien préférant jouer la petite gazelle prise dans ses filets.

Je le regardais. Il n'était vraiment pas moche on ne pouvait pas dire le contraire. Un beau brun aux yeux en amandes. Très sexy dans une veste en cuir noir. Il se donnait un air de mauvais garçon en ayant passé du gel dans ses cheveux et une attitude des plus provocatrices. Mais a en juger par le regard des femmes autour de nous, ça marchait plutôt bien. Moi ce n'était pas ce qui m'attirais chez lui. Je ne saurais pas dire vraiment quoi. Mais … Quelque chose m'attirais c'était certain sinon je ne serais pas là. Doucement je passais ma main dans son dos et finis mon verre. Puis me rapprochant de lui posant -exprès- ma main sur sa cuisse je me penchais vers son oreille pour lui murmurer quelques mots qui provoquèrent instantanément un large sourire sur son visage. Reposant tout de suite le verre sur le comptoir, qu'il ne prit même pas le temps de finir.

Le prenant par la main un sourire lubrique au visage je le manœuvrais comme je voulais à travers la foule, j'étais sûre que si je me retournais je le verrai baver. Mais je ne le ferais pas c'était tellement évident. Et puis … à en juger par le regard des gens en nous regardant. Ça se voyait. Parce que bien sûr je venais de lui proposer de se retirer un moment dans un endroit un peu plus intime pour … apprendre à se connaître un peu mieux. Je souris puis m'arrêtais quelques seconder pour lui laisser le temps de venir poser ses mains sur mes hanches. Marchant l'un collé à l'autre, nous nous dirigions vers le coin des canapés où il n'y avait que très peu de monde, juste un jeune homme et deux femmes qui semblaient bien s'occuper de lui. Oh on ne serait pas dérangés pas par eux je pense en tout cas. Souriant je me retournais vers « David » pour venir l'embrasser à pleine bouche. Délicatement il me guida vers le canapé me faisant m'asseoir et se placer à califourchon sur moi pour venir déposer dans mon cou des baisers de plus en plus insistants. Le laissant faire bien volontiers je tournais la tête de l'autre côté et HORREUR …. je reconnus ce jeune homme entouré de deux belles créatures. Celui que j'ai fui … il y a cinq ans. Restant imperturbable où essayant en tout cas je passais ma main dans les cheveux de David l'embrassais à pleine bouche espérant que Samuel ne m'avait pas remarquée.

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Ven 13 Mai - 23:37

Cela ne faisait pas longtemps que Sam était dans la discothèque que déjà il était entourée comme il le faut. Oh ça pour trouver une compagnie agréable il n'avait pas de souci à ce faire. En général, là ou il passe les regards trépassent se tournent pour le contempler. Ce soir n'avait pas déroger à la règle, il avait réussit à attirer deux filles, des jumelles en plus de ça. Les jumelles sont rares et encore plus rare quand elles sont du genre coquines et aussi entreprenante. Oui, ça se sentait qu'elles avaient envie de faire un truc à trois. L'idée ne déplait pas à notre célibataire. Pourquoi ce contenter d'une fille quand on peut en avoir deux. C'est qu'il n'a encore jamais eut la chance de tenter l'expérience et sincèrement c'est une chose qui le branche. La vie est faite de plein de chose, il faut savoir changer et innover, tenter et gouter des choses pour y mettre un peu plus de piment. C'est justement ce que ferait notre Prime ce soir même. C'est peut être prétentieux de dire qu'il les mettra dans son lit alors que ça fait même pas vingt minutes qu'il est avec elles. Sauf qu'il y a des signes qui ne trompe pas et si elle sont venu le voir c'est dans le seul et unique but de le séduire et d'en profiter dans un lit. Pas de souci ce ne sont pas des vampires. Comment peut t'il en être sûr ? Il le sait c'est tout, quand on les chasse tous les jours on finit par savoir si quelqu'un l'est ou ne l'est pas. Simple question d'instinct.

Seul avec elle dans un coin, c'était parfait pour débuter la soirée. Les gens dansaient sur la piste et lui il peut profiter de deux belles créatures. Son sourire était radieux et il ne le cachait pas. Pour tout dire c'était un petit rictus pervers qui étirait ses lèvres mais ça ne dérangeait pas les jeunes femme qui avait tout comme lui un petit air coquin. Tout en discutant elle le caressait et lui se laissait faire comme si c'était un roi. Deux ou trois types lui jetèrent des regards noir en voyant qu'il avait la chance d'avoir deux belles gazelles à ses cotés. Que voulez vous, les femmes aiment ce qui est beau ! Sam ne remarqua pas tout de suite le couple qui s'installa sur les canapés derrière eux, il faut dire qu'il était bien trop occupé par les deux jeunes femmes. Aller savoir pourquoi, il tourna la tête et regarda furtivement les deux jeunes gens derrière lui. C'était plus chaud que de son coté. Non, si Sam doit passer au chose sérieuse ce sera dans une chambre à coucher. Mais il retourna la tête, comme si un détail l'avait frappé, sauf que comme il avait tourné la tête trop vite il n'avait pas assez bien regardé. En regardant de nouveau il comprit. La femme qui était en train d'embrasser l'homme, c'était RoxXie, SA RoxXie. Celle avait qui il avait flirté en Irlande, celle avec qui il s'entendait si bien ou du moins c'est ce qu'il croyait. Que faisait t'elle là ? Et puis non, merde il avait des comptes à régler avec elle.

Rapidement, il oublia les filles qui le chouchoutaient. Le Prime se leva sans rien dire contourna les canapés et vint se poster à coté d'eux. Il se fichait que ce soit mal poli, il avait des choses à dire. Et il ne se trompait pas, c'était elle, c'était bien RoxXie.


-RoxXie ! s'étonna t'il, en fait il comprit sur le coup qu'il ne voulait savoir qu'une chose et qu'il la laisserait tranquille après. Est-ce que c'était ma faute ? Je t'ai fais quelque chose de mal pour que tu disparaisses du jour au lendemain sans que tu me donnes la moindre explication ?

C'est idiot mais il enviait le type qui était avec elle. Ça le démangeait de le prendre par la chemise et de le foutre par terre en lui hurlant de partir. Mais non, il ne ferait rien, juste une réponse et il s'en irait pour toujours.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Lun 16 Mai - 2:14

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

Je faisais de tout mon possible pour ignorer le fait que Samuel Philips. Probablement le seule homme qui ait réussi à briser mon cœur se trouve sur le canapé à côté du mien. Tout d'un coup je me dis que je n'aurais jamais du proposer ce genre de choses à ce … David. Mais bon comme si je pouvais m'en douter hein. Alors je laissais cet homme qui me donnait à présent envie de gerber descendre ses mains beaucoup plus au sud de mes seins. Je ne pouvais pas faire ça. Pas en le sachant à côté. Pas en le sachant en ville. Pas en … putain … saloperie de Samuel Philips! J'essayais de l'oublier en passant ma main dans les cheveux de cet homme sur moi, mais je n'y arrivais plus. C'était fini. La petite étincelle de malice qui m'avait poussée à jouer presque les filles exhibitionnistes était partie comme ça aussi vite qu'elle était venue. Alors maintenant je n'espérais qu'une seule chose, qu'il fasse son affaire rapidement que je puisse partir.

Je ne regardais plus à côté sur le canapé voisin de peur que cette fois ci il me remarque. Que cette fois ci il voit que c'est moi. Fermant les yeux je me laissais aller rigide presque frigide aux embrassades de David. Et puis je l'entendit.

RoxXie! je me relevais immédiatement, à moitié gênée et à moitié heureuse que ça permette à David de me lâcher. « Sam .. Samuel!? » dis-je mimant la surprise à la perfection -avec tant d'années de pratique. « Je … » essayant de gagner du temps sur le reste de son interrogation je me rassis sur le canapé de manière plus … sage et tirais en vain sur ma jupe et mon débardeur. C'était pas comme si il n'avais jamais vu mon corps, mais c'était différent à présent. David semblait énervé et commençait déjà a s'énerver sur Samuel. Je ne dis rien me contentant de regarder Samuel, qu'est ce qu'il voulait que je lui dise. Est ce que je pouvais réellement lui dire. << Oui Sam c'est à cause de toi. Je t'ai vu chasser ceux de mon espèce. Prendre du plaisir à les tuer. Alors je suis partie. Et je n'ai pas changé, je suis toujours la même. >> non je ne pouvais pas. Est ce que mon départ l'avait réellement touché? A lire son visage on dirait. Mais ce même visage, ce si beau visage que j'avais envie d'aller embrasser sur le champs, ce si beau visage que j'avais vu sous plusieurs aspects m'avaient menti. Et puis je ne pouvais pas du tout prétendre à ce qu'il m'ait attendue. Ou ait été affecté par mon départ. Nous n'étions pas un couple. Nous n'étions pas ensemble … alors pourquoi est ce que ça me faisait si mal de … de le revoir. De savoir que je mourrait d'envie d'aller le retrouver, de retrouver ses bras la chaleur de son souffle et me réfugier dans son cou. Je baissais les yeux et murmurais doucement. Bien sûr que je ne pouvais pas dire la vérité. Pas ici du moins.

« Non Samuel. Je … j'ai eu des problèmes de famille. De gros problèmes. De grosses responsabilité. J'ai perdu ma sœur. » bon elle n'était pas morte mais … je l'avais perdue telle qu'elle avait été. « Elle n'est plus la même » je soupirais doucement alors que David s'impatientait et revenais passer son bras autour de mes hanches « ARRÊTE! » lui dis-je en le repoussant. Mais il n'arrêtait pas pour autant. « J'ai eu besoin de me retrouver seule. Je n'ai prévenu personne. Pas même ma famille. Pas même Maligna ou Zirah »il les connaissait toute les deux pour les avoir vues une ou deux fois. Et c'était pas un mensonge. Elles ne savaient rien. Je n'avais prévenu personne. Personne ne savait ou j'étais. David tenta une nouvelle approche mais je le repoussais sans ménagement. « Tu n'y es pour rien. Je suis désolée Samuel. » voilà la partie mensonge. Oui j'avais été perdue à cause des changements dans le clan. Mais si je l'avais eu à mes côtés je ne serais pas partie.

Nous continuions à parler un peu et j'excellais en mensonge, sur sa responsabilité dans mon départ en tout cas. Quand on ment depuis sa naissance … David, sous l'effet de l'alcool et certainement de la frustration vint se placer entre Samuel et moi en disant. Non mais pour qui tu te prend mec? Si tu la veut prend ton ticket et attend ton tour.

Je le regardais les yeux rond. Je savais bien que je n'étais pas connue pour ma vertue préservée mais tout de même. C'était jamais les mecs qui choisissaient c'était moi. Je me levais brutalement et l'attrapais pas le col du Tshirt. « Est ce que tu peux répéter!? » mes yeux lançaient des éclairs. « Tu te fous de moi !? »

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Mar 17 Mai - 22:02

La revoir faisait un drôle d'effet à Sam, il était content et triste, ainsi que dégouté. Content car en cinq ans c'est l'une des personnes qu'il a le plus souhaité revoir. Triste car il aurait préféré ne pas la voir, pas avec un type aussi dégueulasse que celui qui était en train de l'embrasser. Et dégouté car il avait l'impression qu'elle était tombée bien bas en sortant avec un mec comme celui là, et qu'il avait l'impression de n'avoir été qu'un objet pour elle. C'était surement faux, mais les émotions nous font souvent penser des choses qu'on ne devrait pas. Quand il prononça son nom elle se leva, elle avait l'air gênée, et bien elle pouvait l'être. RoxXie était également surprise, mais au fond ça semblait un peu faux. Pendant cinq ans, il avait plutôt imaginé qu'elle prendrait la fuite si elle le voyait dans le coin. La jeune femme ne semblait pas savoir quoi dire, elle semblait vraiment embarrassé. Sam regarda le mec avec qui elle était. Le type en question lui jetait un regard noir et lourd de sens. Oui, il le faisait chier, il était gênant et il n'avait rien à faire ici. Qu'il se rassure, il partira mais seulement après avoir eut une discussion avec elle. Tout ce qu'il voulait savoir c'est si son départ était de sa faute. S'il a fait un truc de mal, quelque chose de travers. Les femmes ont parfois tendance à s'énerver pour un rien.

RoxXie lui expliqua qu'elle avait eut des problèmes de famille, de "gros problème" qui impliquait de lourde responsabilité. Ça il pouvait le comprendre mais est-ce vraiment une raison pour ne pas avoir donné au moins une fois des nouvelles. Les adieux sont durs mais l'ignorance est encore pire. Pendant cinq longues années, le chasseur n'a cessé de se demander si son départ était sa faute. Il aurait préféré des adieux et tourner la page sur cette amitié plutôt que de le vivre de cette manière. Elle raconta avoir perdu sa sœur, enfin si il comprenait bien elle n'était pas vraiment morte, juste différente. Peut être qu'elle a eut un accident. Pendant qu'elle parlait, le mec était la en train de la toucher. Ça dérangeait RoxXie, et ça énervé Sam qui avait envie de le prendre par le t-shirt et de lui faire bouffer la table en face de lui. Pour le moment, il garda son self-controle, pas besoin de créer une bagarre. La jeune femme n'avait même pas prévenue ses amies. Au moins il n'était pas le seul, mais quand même.


-J'aurai compris tout ça RoxXie. Je comprends que tu ais eut envie de te retrouver seule, mais tu aurais put au moins donner des nouvelles ou informer de ton départ. Ça fait cinq ans ! Je sais ce que ça fais de perdre quelqu'un qu'on aime, c'est comme si on t'arrache le cœur et qu'il ne reste plus qu'un troue béant dans ta poitrine, expliqua t'il en repensant à celle qu'il avait perdu à cause des vampires. Avec le temps on parvient à oublier même si ça ne guérit pas totalement. Mais cinq ans RoxXie ! Cinq ans ! Tu aurais put donner des nouvelles. Tu est...étais mon amie, et te voir partir tu vois ça ma donner l'impression qu'on m'arrachait le cœur une seconde fois.

Oui c'est vrai, le départ de RoxXie lui avait fait beaucoup de mal. Il ne sait pas si il est amoureux, mais il tenait à elle autant qu'à Alicia. Perdre un ami ça n'a rien de facile et il avait vraiment la sensation d'avoir perdu une très bonne amie. Entre eux, il n'y avait pas que le sexe, mais une alchimie particulière, un lien très fort et une entente formidable. Tout ça perdu en l'espace d'une seconde.

Le mec se leva pour se montrer et commencer à crier après Samuel. Il le regarda sans exprimer la moindre chose. Mais il n'aimait pas ce qu'il venait de dire. Peut être qu'il est en colère contre RoxXie mais traiter une femme de cette manière, il ne le tolère pas. Oh, il est certainement mal placé pour parler de ça lui qui couche avec des tas de filles mais jamais, oh jamais il ne les prendrait pour des sortent d'objet pour qui on fait le queue. La jeune femme semblait outré par les paroles de ce connard. Un petit sourire étira alors les lèvres de Sam, il venait de griller son plan cul ce con la. Bien fait. Et sans qu'il s'y attende, le chasseur frappa le mec, un magnifique uppercut qui fit valdinguer le gars sur la table.


-Traite encore une fois une femme comme un objet et tu verras ce qu'il t'arrivera !


Le jeune homme tourna le dos pour partir mais le type se releva et lui sauta dessus le faisant tomber sur le sol. Il était sur lui et lui donnait des coups de poings au visage. Sam ne pouvait pas esquiver les coups alors il encaissait, mais il n'allait pas se laisser faire. Il réussit à pousser le type et à se relever. L'enfoiré revint à la charge, et Sammy lui envoya son poing dans le ventre, l'attrapa par les épaules et lui donna un violent coup de genoux dans le ventre qui le fit tomber sur le sol.

-Que je te revoie traiter une femme comme ça et je te jure que tu pourras plus jamais te regarder dans un miroir sans avoir peur de ton visage.

Sam cracha du sang qu'il avait dans la bouche au moment ou les videurs arrivaient. Il leva les mains pour leurs indiquer de ne pas le toucher et qu'il connaissait déjà la sortit. Il se retrouva dehors, seul, le visage en sang. Putain de soirée. Il s'adossa contre un mur et passa sa main sous son nez et sa bouche pour essuyer le sang qui continuait de couler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Ven 20 Mai - 4:02

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

OH PUTAIN j'ai fait DEUX PAGES WORD!

Le revoir était tellement inattendu. C'était plaisant mains tellement inattendu. Je ne pensais pas le revoir. Et surement pas dans ce genre de situation, avec une sangsue agrippée à moi. Je savais bien que je pensais à lui tout le temps. Après tout il était Samuel. Il avait été celui à qui j'aurais pu donner mon cœur. Mais il semblait que mon flirt, mon ami … je ne savais pas comment le définir, on n'avait jamais vraiment défini notre relation. Préférant profiter du moment présent. Et peut être que j'aurais du être plus méfiante. Peut être que j'aurais du faire des recherches sur lui. Mais pour une fois que je fréquentais un garçon pour plus d'une nuit. Je n'avais pas eu envie de gâcher tout cas. Et puis … il n'était plus le temps de parler de ce que j'aurais pu faire. De ce que j'aurais du faire. Mais j'aurais du faire des rechercher, l'observer. Ou peut être que je ne l'avais pas voulu que je n'avais pas pu le faire. Parce que je sentais que ça pouvait être différent avec lui qui sait. Non … Ferme la Roxx!

Je voyais un air dégouté sur son visage et je savais qu'il me jugeais pour ce David. Il n'avait pas tort, mais comme lui avait continué à vivre moi aussi. Je n'allais pas aller m'enfermer dans un couvent juste parce que Samuel Philips m'avait brisé le cœur. Et encore, David n'était pas le pire des hommes que j'avais pu rencontrer. A vrai dire Samuel ne me connaissais pas. Je ne l'avais pas rencontré comme tout les autres hommes que je rencontre en temps normal. Je l'avais rencontré au supermarché. Pas dans mon univers de chasse masculine. Il ne m'avais jamais vu avec d'autres hommes que lui. Du moins il ne me semblait pas. Mais il était un chasseur Roxx! C'était un CHASSEUR. IL TUE CEUX DE TON ESPECE. POUR LE SPORT? POUR LE PLAISIR. IL AIME CA IL LE FAIT SANS PITIE. IL NE FAIT PAS LA DIFFERENCE ENTRE BON ET MAUVAIS VAMPIRES. TU L'A PERDU C'EST TOUT C'EST TOUT! Ces idées flottaient dans ma tête et je réalisais immédiatement en le voyant à quel point il m'avait manqué. À quel point tout en lui m'avait manqué,son sourire, sa bouche, ses jolis yeux. Tout lui. Mais il était l'ennemi et je ne pouvais pas lui dire que si j'étais partie c'était parce que j'avais découvert qui il était. Parce que j'avais été choquée. Et que je n'avais pas eu besoin de ça.

Je lui expliquais le plus honnêtement possible la situation avec Raven. Sans clairement nommer les choses bien sûr mais … quand même. Parler de Raven était douloureux. Tout comme penser à Mère. Je ne me demandais que très rarement ce qu'elles étaient devenues. Parfois elles me manquaient. Même Mère. Elle et ses sourcils froncés. Mais j'imagine qu'une fois de plus j'ai été la déception qu'elle a toujours su que j'étais. Je n'avais pu rien dire à personne. Mes amies n'auraient pas compris que j'ai pu ...commencer à avoir des sentiments, si c'était réellement ça, disons m'attacher plus que permis à un chasseur … Et je ne pouvais pas lui en parler à lui sans lui avouer ou qu'il comprenne que je suis une vampire. C'était un choix horrible et j'avais préféré la fuite. Ça avait touché beaucoup de monde. J'aurais du y penser. Mais sur le coup j'avais été égoïste. Purement et simplement égoïste, mais j'avais besoin de soigner mon cœur.

« J'ai été égoïste Samuel. Je n'ai pensé qu'a moi. Qu'a mon malheur et aux tourments qui me rongeaient. Ce n'était pas un bon moment. Et … je ne savais pas vraiment comment t'en parler. Et puis après … quand j'étais partie … Je … n'étais même pas sûre que tu sois encore à Courtmacsherry et puis je n'étais pas certaine que tu sois content de me revoir après avoir disparu sans ne rien dire. Après l'égoïsme est venu la honte. Et à en juger par ton paroles je ne me suis pas trompée. » je baissais les yeux. Le regarder dans les yeux était devenu un peu trop dur surtout que ça touchait aux sentiments maintenant. « Tu étais plus qu'un ami pour moi Samuel, et je n'ai pas voulu … je n'ai pas pu revenir te voir après tout ce temps. » je haussais un sourcil interpellée par le une seconde fois. « Une Seconde fois? » demandais-je doucement.

Je me sentais mal, parce que j'avais eu envie tout les jours de retourner le voir de lui parler de mettre les choses à plat avec lui. Mais à chaque fois j'avais … changé d'avis au dernier moment. C'était trop dur, c'était … et puis il n'avait pas tout les éléments entre les mains. S'il avait su la vérité certainement qu'il n'aurait pas vu les choses de cette manière. Moi qui était pourtant en général si calme, j'étais à la limite de trembler. J'avais si longtemps attendu et espéré le revoir je n'aurais jamais imaginé que ça se déroule ainsi.

David se montrait de plus en plus insistant et alors qu'il dépassait les bornes je le pris par le col pour le calmer mais, Samuel me devança en lui donnant un puissant uppercut qui envoya le mec voler sur la table. Je le regardais stupéfaite. Même si je l'avais pourtant déjà vu à l'œuvre. Je connaissais sa force … C'était stupéfiant. Et puis je n'aimais pas vraiment qu'on me défende. Allez savoir pourquoi. Mais je ne disais rien, il avait raison. Je me demandais l'espace d'une seconde pourquoi est ce qu'il faisait ça. Non ça ne peut pas être moi toi Roxx t'es stupide! Malheureusement pour Sam, ou pour l'homme tout dépend du point de vue, David contre-attaqua. Je ne pouvais pas intervenir. Les hommes ont toujours besoin de prouver qu'ils ont une bonne paire … Sam finit tout de même à se dégager et envoyer le mec valdinguer. Bien entendu les videurs arrivèrent et le prièrent de sortir. Je le regardais sortir au loin soupirant. Je me dirigeais ensuite vers la sortie je devais le voir. Mais David revint à la charge. Hé ben celui là pour être un boulet c'était bien un boulet, il m'agrippa la jambe au passage et jura sur la tête de sa mère de me faire passer un sale quart d'heure si je le revoyais. Énervée contre lui, il reçut mon pied dans la mâchoire qui provoqua un léger craquement. Cette fois les videurs se saisirent de moi par les deux bras et m'escortèrent peu délicatement vers la sortie. Moi je gigotais comme un ver en hurlant

« Lâchez moi mais lâchez moi. PUTAIIIN LÂCHEZ MOI! » mais bien entendu autant parler à un mur. Ils étaient beaucoup trop puissant, et puis me battre contre eux me vaudraient un bannissement de cette boite et je ne le voulais pas c'était un bon terrain de chasse pour les vampires, je me devais d'y faire un tour. Ils me poussèrent sans ménagement dehors et je m'écrasais sur le mur en face. Putain de soirée. Et en plus j'avais mon sac toujours à l'intérieur. Je me précipitais sur la porte qu'ils venaient de fermer et avec mes poing tambourinait

« PUTAINS LES BOULETS MON SAC EST A L'INTERIEUR JE RENTRE CHEZ MOI COMMENT MOI! » je frappais sans reprendre mon souffle. « ALLEZ MERDE! » mais non la porte restait toujours close. Je laissais échapper un juron bien sonore avant de taper un grand coup dans la porte avec mon pied. « Les boulets c'est pas possible! ».

Je m'arrangeais un peu les cheveux et les habits. Il faudrait bien que je marche, je n'avais ni mon porte monnaie, ni mes clefs. J'irai reprendre mes affaires demain mais en attendant j'étais sans domicile fixe pour la nuit. Et même pas de téléphone pour appeler Ana ou Julian! C'était juste merveilleux. Je soupirais puis me dit que je pouvais tout de même essayer d'aller voir chez Ana, Julian ou Elya même. Qui sait avec un peu de chance ils étaient là. Je fis quelques pas vers la rue quand j'entraperçus quelqu'un dans l'ombre. Inquiète je dis à voix haute.

« Qui est là? » dis-je en m'approchant un peu plus près. Je me massais les bras, purée les brutes n'y étaient pas allées de main morte. J'aurai de beau bleus demain. C'est Paulina qui ne va pas être contente même si un peu de maquillage fera illusion. Enfin une stripteaseuse couverte de bleu ça n'a rien de bien excitant, non? Je m'approchais et vis qu'il s'agissait de Samuel. « Sam? » Je courus vers lui et réalisais qu'il était plein de sang. Putain du sang. Je sentis mon estomac se serrer. Cette dispute m'avais mise en colère et la colère me donnait faim en général. Essayant de ne rien laisser paraître à la vue du sang « Samuel ça va aller ? » je posais ma main sur son épaule. Il saignait vraiment beaucoup et je regardais à droite et à gauche quelque chose pour éponger le sang. Rien du tout merde. Je baissais mes yeux sur ma robe bon tant pis ça valait le coup. Je déchirais sans mal – merci la force de vampire - un morceau de ma robe pour le lui donner

« Tiens ça épongera un peu le sang déjà »

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Dim 22 Mai - 22:15

Ça pour avoir été égoïste on peut dire qu'elle l'avait été. Elle n'avait pensée qu'à soit même en partant sans rien dire à personne. Vous n'imaginez pas l'inquiétude de ce pauvre Samuel qui pendant des jours avaient cru qu'elle s'était fait tuer par un vampire. Il a du enquêter un peu pour apprendre qu'elle n'était pas morte mais juste qu'elle avait quittée le pays sans prévenir. C'était vraiment mal ce qu'elle avait fait. Par bonté, elle aurait au moins pût prendre le soin de téléphoner ou d'envoyer un lettre, n'importe quoi qui explique qu'elle va bien et qu'elle est juste partit. Sam n'en aurait rien eu à faire de ces raisons, il aurait comprit qu'elle devait partir c'est tout. Peut être qu'il aurait réussit plus facilement à faire une croix sur elle. Il n'aurait peut être pas autant déprimé en ce demandant si c'était sa faute si elle avait quittée le pays. Car pendant cinq, presque tous les jours il c'est demandé si le départ de la belle était à cause de lui. Peut être avait t'il fait ou dit quelque chose de mal. Parfois on ne se rend pas compte de nos acte. Oui, ça aurait été logique que ce soit de sa faute. On peut dire qu'il a finit par se convaincre que c'était lui. Qu'elle ne voulait plus le voir, qu'elle le trouvait trop collant, que leur relation était trop étrange, il y avait tellement d'interrogation qu'il a presque finit par péter un câble. Avec elle, il avait un peu changé, il était moins dragueur et il avait retrouvé une raison de vivre en plus que celle de tuer les vampires. Après son départ, il est redevenu l'ancien Sam, celui qui drague et ne passe que son temps à chasser.

-C'était plus que de l'égoïsme ! T'es partit sans prévenir, même pas un au revoir ! Tu voulais que je prenne ça comment ? demanda t'il à la jeune femme. Je sais qu'entre nous il n'y avait rien de sérieux, mais j'avais cru comprendre que c'était quand même autre chose que juste une histoire de sexe. Je croyais qu'on étaient devenu amis. Visiblement je me suis trompé. Si j'avais vu juste, tu aurais parlée de ton départ, ou tu aurais au moins donnée des nouvelles. Tu peux avoir honte RoxXie.

Elle disait que lui aussi était plus qu'un ami et bien on ne dirait pas car sincèrement on ne fait pas ce genre de coup là à ceux que l'ont dit être "nos amis". Ça le dégoutait un peu ce genre d'attitude. Et ça lui avait presque donné l'impression de perdre une deuxième fois un être cher, comme ça fiancée. La jeune femme fut interpelé quand il parla de la seconde fois ou il avait l'impression d'avoir perdu son cœur. Mais qu'elle ne compte pas sur lui pour lui raconter. Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire. Pour tout réponse il dit juste :

-Adieux RoxXie.

A ce moment précis, il était malheureux comme jamais mais c'était certainement plus simple pour lui de la rayer de sa vie. Le chasseur sait que ça sera difficile, qu'après l'avoir revu tout les vieux sentiments qu'il éprouvait pour elle vont remonter à la surface et qu'il va souffrir encore plus. Mais il doit se montrer fort. Il cassa quand même la gueule au type qui trainait avec RoxXie. La manière dont il parlait des femmes ne plaisait pas à Sam. Un peu de respect quand même. Le combat avait éveillé l'attention des videurs et le jeune homme s'en alla de lui même. De toute manière il n'avait plus la tête à s'amuser. Il ne parla même pas au jumelles qui attendaient assises et qui avaient assistées à toute la scène.

Une fois dehors, il s'était éloigné et adossé contre un mur pour observer le ciel. Sa réaction était peut être excessive et il n'avait pas du tout était sympa avec RoxXie. Peut être qu'il aurait pût être plus sympa quand même. C'était pas n'importe qui c'était RoxXie, sa RoxXie, mais ce n'est plus sa RoxXie, il l'a perdu il y a cinq ans. Le jeune homme n'entendit pas les cris de colère, il était un peu plus loin pour ça et surtout perdu dans ses pensées. Seul la voix de RoxXie qui se rapprocha le sortit de ses pensées. Il aurait vraiment voulu fuir plutôt que de l'affronter une seconde fois ce soir. Elle dut remarquer le sang car elle accouru pour le soigner. Oh bon sang c'est bon il n'est pas en sucre.


-C'est bon ! T'inquiète pas je vais survivre !

Il accepta tout de même le bout de tissus qu'il passa sur son visage pour essuyer le sang. Autant que possible, il évitait de la regarder, c'était plus simple comme ça.


-Tu devrais me laisser maintenant. Je vois pas ce qu'on pourrait se dire. T'est partit, j'ai compris ! Je te jure de te laisser tranquille.

C'est le genre de truc plus facile à dire qu'à faire car il aurait du mal à ne pas changer de trottoir ou ne pas la regarder si jamais il la croise un jour dans la rue. Après tout c'est RoxXie, ce n'est pas n'importe qui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Dim 22 Mai - 23:37

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

Je ne savais pas trop comment réagir à vrai dire. Je savais qu'il avait raison mais l'entendre dit de sa bouche c'était tout autre chose. Et puis il avait une manière de dire ça. J'avais envie de lui hurler que oui c'était à cause de lui. Que OUI si je n'avais pas découvert qu'il chassait les vampires je ne serais pas partie, mais je ne pouvais pas le dire. Et comme je ne pouvais pas le dire, je ne pouvais que passer pour la méchante de l'histoire. Et j'avais envie de le lui dire, de lui dire que c'était aussi de sa faute, qu'il aurait du se douter de quelque chose. Que j'étais une vampire, mais non. Il a préféré batifoler avec moi plutôt que voir la réalité. Qui dit que si ça avait été l'inverse il n'aurait pas fait ce que j'avais fait. Si ça avait été lui qui avait découvert que j'étais une vampire. Ça aurait été lui qui serait parti! Et puis aussi parce que l'entendre répéter qu'on était amis … je n'avais jamais voulu être amie avec lui. Je ne répondit rien. Je le laissais s'énerver tout seul contre moi. Il valait mieux qu'il m'en veuille plutôt que ce qu'il sache la vérité de toutes manières. Je me contentais de baisser la tête et les yeux. Je n'avais jamais voulu qu'il soit un ami. Et ça je l'avais bien compris pendant ces cinq dernières années. Si il avait été un ami je lui aurai donné des nouvelles. Je lui aurai écris, été le voir ou téléphoné. Mais voilà, je ne le voyais pas comme un ami, je pourrais jamais le voir comme un ami. C'était impossible. Mais ca n'était pas non plus qu'une simple histoire de fesses. Non C'était quelque part entre les deux, sans être l'un ou l'autre.

Je soupirais et ne dis encore une fois rien quand il me dit adieu. Je soupirais une nouvelle fois longuement avant de me faire sortir manu militari de la boite. Je pestais encore et encore. Désespérée c'était vraiment des gros balourds. Et aussi des gros idiots puisqu'ils ne m'avaient pas virée avec mon sac. Les insultant copieusement je tapais contre la porte plusieurs fois avant de me résigner et battre en retraite. J'étais énervée. Seule. Et surtout triste d'avoir revu Samuel dans des conditions pareilles. Parce que maintenant, plus qu'avant je penserai à lui.

Où est ce que j'allais bien pouvoir aller maintenant? Mais je n'eut pas vraiment le temps de penser à ce genre de choses pour le moment puisque je croisais Samuel dehors en sang. Le voir ainsi me fis mal. Surtout parce que je savais que c'était à cause de moi qu'il était dans un état pareil. J'allais tout de même le voir et lui passais même un petit morceau de ma robe pour éponger tout ce sang. Mais une fois de plus il me parlait avec indifférence. Je hochais les épaules et le regardais. Je ne doutais pas qu'il survive. J'avais vu de quoi il était capable cette soirée. Il y a cinq ans. Je savais qu'il savait se battre. Je ne m'en faisais pas pour ça. Je le regardais doucement puis hochais à nouveau les épaules. Bon comme il voulait. Je soupirais bruyamment.

« Bon sang que les hommes sont idiots! » dis-je à vois haute en reculant lentement. « Si je ne suis pas revenue Samuel c'est tout simplement parce que je n'ai jamais voulu être ton amie. » je baissais les yeux. « Je n'ai jamais voulu n'être QUE ton amie Samuel. » pourquoi est ce que je lui parlais de ça? Surtout à lui. Surtout quand moi même je ne m'avouais pas réellement ces choses. Je m'approchais doucement de lui « Si je n'avais été que ton amie Sam, je t'aurais prévenue avant de partir. » je le regardais doucement, sans que lui me regarde « Je serais revenue te voir pour t'expliquer les choses si je n'avais été que ton amie. »

Je m'approchais doucement de lui encore et étais maintenant à quelques centimètres de lui. Sa présence était tellement enivrante. La chaleur de son corps. Et même l'odeur de son sang que je sentais sur son visage et qui faisaient frissonner mes narines. Doucement je déposais un baiser sur ses lèvres. Un baiser d'adieu. Je me reculais doucement et du revers de la main essuyais son sang qui s'était collé à mon visage. Je n'eut même pas le temps de gouter son sang, et je ne voulais pas. Le sang humain … très peu pour moi. Et je ne commencerais certainement pas avec le sien. Un demi-sourire aux lèvres je lui fis un signe de la main puis me retournais après avoir dit.

« Adieu Samuel »

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Mer 25 Mai - 23:22

C'était pas sa faute s'il avait parlé de cette manière. C'était pas très sympa, il aurait put être plus doux et moins cru. Sam aurait du peser ses mots, mais parfois on ne se rend pas compte de nos paroles, que ça peut être blessant pour l'autre. D'un coté, il voulait vraiment lui montrer qu'il n'était pas content et que ça lui avait fait du mal qu'elle parte s'en prévenir. C'est comme si elle l'avait abandonnée et avoir le sentiment de ce faire larguer de cette manière c'est quand même terrible. Même après que l'eau ait coulé sous les ponts, le fait de la revoir avait fait remonter tous ses sentiments à la surface. C'est dur de revoir un "fantôme" car c'est un peu comme ça qu'il la considérait à présent, un fantôme du passé. Enfin voila, il l'avait revu, il lui avait parlé et maintenant il était dehors. Se torturer l'esprit n'arrangera pas les choses et ça ne guérira pas les vieilles blessures du passé.

Devant sortir de la boite pour s'être battu, le jeune homme se retrouva seul dehors. De toute manière même si on ne lui aurait pas demandé de sortir, il serait tout de même partit car maintenant qu'il avait revu RoxXie, il n'avait plus la tête à faire la fête. Comment aurait t'il put en sachant qu'elle était juste là surement avec un homme autre que lui qu'elle draguerait et qu'elle mettrait surement dans son lit. Cette simple pensée lui était insupportable. Ah si seulement il pouvait oublier en un claquement de tout ce qu'il peut ressentir pour la jeune femme. Mais comment faire quand celle ci ressurgit de nul part et vient jouer à wonder woman en essayant de le soigner. Il n'avait rien demandé, ça aurait surement était plus simple si elle s'était abstenu de venir lui porter secoure. Il protesta et ne se montra pas vraiment agréable avec elle. RoxXie traita tous les hommes d'idiot pour la peine. Ce qu'elle lui dit après ne lui fit pas vraiment plaisir. Elle n'a jamais voulu être son amie ? Oh alors pourquoi c'était t'elle embarrassée à l'appeler, à venir le voir, les repas, tout le reste. C'était quoi, du cinéma ? Sam sait qu'il n'y avait rien de sérieux entre eux, mais il n'était pas qu'un plan cul enfin c'est ce qu'il espérait. La suite veilla son attention, elle n'avait pas voulu n'être que son amie... Le jeune homme commençait à gamberger mais c'est pas facile de devoir imaginer ce qu'elle voulait dire, il avait peur de se tromper. Tout ça car elle avait des sentiments plus fort que l'amitié ? Tout ça pour peut être de l'amour et elle l'avait fait souffrir. Ça le sidérait et ça le mettait en colère. Il avait vraiment l'impression de sentir la moutarde lui monter au nez. La colère retomba d'un cran quand elle s'approcha de lui et qu'elle l'embrassa, mais après elle recula et lui dit adieu en s'en allant.

Non ! Non ! Non ! NON ! Ça ne pouvait pas se passer comme ça ! Elle ne pouvait pas reprendre la réplique de Samuel après ce qu'elle venait de dire et partir. Ah ça non, il n'était pas d'accord. Sauf qu'il faudrait trouver quoi lui répondre. Qu'est-ce qu'il pourrait bien lui dire ? Elle s'éloignait et lui restait planté la comme un piquet à réfléchir. Alors le prime se mit à courir, attrapa l'un de ces poignets et la tira contre lui et posa à son tour ses lèvres contre les siennes mais d'une manière bien plus sauvage. A la base, ce n'était pas vraiment ce qu'il avait voulu faire, mais finalement ce baiser n'était pas si nul que ça. C'était peut être juste le plaisir d'avoir le dernier mot. En faite, il n'en sait rien, maintenant qu'il l'a dans ses bras, que doit t'il faire ou dire ? Le plus dur c'est de trouver quoi dire. Lui, il avait été désagréable voir même méchant avec elle, et RoxXie venait simplement de lui ouvrir son cœur. Bon sang que la vie peut être dur quand elle s'y met. Il plongea son regard dans le sien mais ne trouva rien à dire. Du coup, il la lâcha mais ne recula pas pour autant. Le jeune homme fuya son regard c'était préférable pour éviter de nouveau craquer et de l'embrasser car malgré la colère qui était toujours là, c'était pas l'envie qui lui manquait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Sam 28 Mai - 3:56

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

Samuel … Samuel Philips. Je ne pensais pas le retrouver là, je ne pensais même pas que j'aurais pu être capable de lui parler. Ce que j'avais découvert il y a cinq ans m'avait traumatisée pourtant. J'avais été horrifiée. Ça m'avait même poussée à fuir la ville. Bon ça n'avait pas été la seule raison, il ne fallait pas repousser la faute uniquement la dessus. Mais ça avait quand même été une bonne raison. Mais voilà ça je ne pouvais pas le lui dire. Oh non, parce que ça serait admettre autre chose. Si déjà je ne parvenais pas à m'admettre certaines chose sur notre beau Samuel Philips … alors comment admettre ce que j'étais. La j'étais sûre de l'avoir perdu pour de bon … PERDU POUR DE BON? Bon dieu je parlais comme si … rah mais non c'est juste le fait de le revoir ici qui me fait parler ainsi. C'est juste … parce que je ne l'ai pas revu depuis longtemps. Parce que … oui voilà pour ça pour tout ce que je viens juste de dire! Forcément. Mais je ne voulais pas être son amie. Je voulais être plus. Une histoire de femmes … hm oui, mais améliorée. Jamais je n'aurais fait de bataille de McFlurry avec un autre. Jamais je n'aurais déliré sur les séries télés avec un autre. Même encore maintenant. Mais la plus grande question avait été … qu'est ce que tu veux Roxx? Oui voilà c'est ça qu'est ce que je voulais? Aucune idée! Et la question maintenant était encore plus compliquée. Parce que … maintenant je devais prendre en compte qu'il était un Prime. Qu'il n'avait certainement pas arrêté de chasser les démons parce que RoxXie était partie de Courtmacsherry.

Vous voudrez donc bien m'expliquer pourquoi j'entendais les paroles sortir de a bouche et que je ne les comprenais pas. Enfin si je les comprenais, je les ressentais, mais pourquoi les dire. Pourquoi compliquer une situation déjà bien assez compliquée! Mais voilà RoxXie et son fichu esprit qui fonctionne à cent à l'heure. Celle qui dit ce qu'il ne faut pas. Celle la était en train on dirait bien de dire à Samuel qu'elle aurait pu avoir des sentiments pour lui. Et en fait … le pourquoi de mes lèvres sur les siennes est assez facile : il fallait que je m'arrête de parler et ça a été la seule chose que j'ai trouvé pour arrêter de parler. Est ce que ça avait été une bonne idée. Oui ou non c'était fait. Un dernier baiser d'adieu je supposais. Vu son ton me revoir ne lui avait pas fait plaisir. Et Las Vegas était bien plus grande que Courtmacsherry, s'il ne voulait pas me voir, je pourrais m'arranger pour qu'il ne le fasse plus jamais. S'il le voulais il ne me parlerait plus jamais, ni ne me verrais plus jamais. Je me retournais puis marchais doucement entendant le bruit de mes talons sur le pavé. Où est ce que j'allais bien pouvoir aller. Enfin non à vrai dire je savais très bien. J'irai certainement dans un bar, pour oublier. Me faire payer des verres ne sera pas une chose trop difficile, et puis, je finirais certainement de manière pitoyable sur le canapé d'un de mes amis. Ana. Julian. Alya … je ne savais pas encore. Celui qui serait là quand je toquerais à la porte.

Traînant des pieds je soupirais. C'était bien triste. Je n'aurais jamais pensé que le revoir se passe de cette manière. Mais bon. C'était ainsi, il faudrait s'y faire. Le beau Samuel était ré-entré dans ma vie pour en disparaître aussi rapidement. Je fus surprise de sentir un de mes poignets tirés en arrière et allais me défendre contre un agresseur quelconque mais je vis que c'était Samuel j'arquais un sourcil mais n'eut pas le temps de demander ce qu'il voulait qu'il était déjà en train de m'embrasser. J'étais plus que surprise. Surtout que ce baiser n'avait rien de doux, c'était sauvage et très impulsif. Je fermais les yeux doucement me laissant faire, alors que je savais bien que je ne le devrais pas! Mais le plus perturbant était qu'il plongeait ses yeux dans les miens et qu'il restait toujours aussi près. Je ne comprenais pas. La bouche légèrement entrouverte je me demandais bien ce que je pouvais dire et … ou faire. Est ce que je devais parler. Est ce que je devais l'embrasser à mon tour moi aussi? Qu'est ce que … bref j'étais plus que perdue …

Mes yeux étaient eux aussi perdus et je ne savais pas où les poser. Ils fuyaient son visage parce que je savais que si je le regardais encore je ne pourrais pas résister à la tentation de l'embrasser à nouveau. Alors je cherchais. Mon regard se posait quelques secondes sur une bouche d'égout. Peu intéressant je vous l'accorde. Mais si ça peut m'éviter de faire une connerie. Mais le savoir si près me rendait folle. Bon dieu mais qu'est ce que Samuel Philips avait de plus que les autres hommes ? Mais voilà. Mon regard se posa une nouvelle fois sur lui. Lui et ses yeux si profond son joli nez bien dessiné, et puis … sans plus attendre mes lèvres rencontraient à nouveau les siennes avec un peu plus d'insistance cette fois ci. Hm … on n'avait pas parlé de ne pas faire de conneries … Roxx, je parlais de ce genre de choses … Bravo … franchement … bravo …

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Dim 29 Mai - 22:16

Dans un premier temps revoir RoxXie avait été un gros choque qui par la suite l'avait plutôt énervé. Savoir qu'elle avait quittée Courtmacsherry sans rien dire pour se retrouver à Vegas, ça ne lui plaisait pas. Elle aurait dût prévenir, c'était pas compliqué de dire au moins un simple au revoir. Elle aurait put envoyer un sms, passer un coup de téléphone, envoyer une lettre, faire transmettre le message par l'un de ces amis, n'importe quoi mais qu'elle ne le laisse pas dans l'ignorance. Hélas, cinq ans c'étaient écoulés sans le moindre signe de vie de la part de la jeune femme. Alors, Sam avait reprit le cours de sa vie tout en tentant d'oublier la demoiselle. Ça avait marché, il l'avait oublié, mais la revoir avait tout simplement faire remonter les vieux souvenir à la surface. Car après le choque et la colère était venu l'émotion. La revoir était vraiment déstabilisant et ça l'était encore plus de voir que ses sentiments pour elle était toujours la. Oh il lui en veut, il lui en veut terriblement, il la déteste pour ce qu'elle a fait mais d'un autre coté le fait de la revoir le rempli de joie.

Le Prime ne voulait pas de son aide, elle aurait du partir et l'ignorer, pourquoi aurait t'il besoin d'elle après toutes ces années. Ce n'est pas elle qui à dût le ramasser à la petite cuillère après son départ. Ce n'est pas elle qui a vu à qu'elle point il n'était pas bien, ce n'est pas elle qui la vu sombrer dans la déprime. Non, elle n'a rien vu de tout ça car elle n'était pas là. Son départ sans prévenir l'avait détruit, son cœur s'était brisé. Ce n'était pas sérieux entre eux, du moins c'est ce qu'ils se sont toujours dis, c'était de l'amitié, du sexe et puis voilà. Du moins c'est ce qu'il croyait, si ce n'était qu'une simple amie ça ne lui aurait pas fait aussi mal de la perdre du jour au lendemain. Au contraire, il avait ressentit un peu la même chose que quand il avait perdu sa fiancée quelques années auparavant. Ce qui voulait dire qu'il avait des sentiments fort pour elle. Tant qu'elle était là et qu'il pouvait la voir il ne s'en était jamais rendu compte. Ce que dit le proverbe et bien vrai, on se rend compte de ce qu'on perd une fois qu'on ne l'a plus.

RoxXie venait de l'embrasser, c'était déstabilisant une nouvelle fois. De quel droit faisait t'elle ça. C'est bien elle qui l'a plaquée sans rien dire, alors pourquoi le jour de leurs retrouvailles elle se permet de l'embrasser. Non, elle n'a pas le droit, c'est pas du jeu, c'est pas équitable. Maintenant, pourquoi Sam se met à sa poursuite pour l'attraper et faire de même. C'est horrible, tout était plus que brouillé dans sa tête. Un partage entre colère, joie, tristesse, haine, envie et désir. Il regarda ailleurs, sa tête lui disait de tourner les talons et de partir voir même de se mettre à courir. Eh non, il resta la, planté comme un piquet sans rien dire ni rien faire. Et puis la jeune femme déposa de nouveau ses lèvres sur les siennes et l'embrassa. C'était trop fort pour lui, il ne pouvait pas résister il en avait trop envie. Samuel répondait aux baisers de RoxXie, sa colère était toujours la mais le désir était plus puissant. Pendant cinq longues années il a rêvait de la revoir, de pouvoir la toucher, la caresser, sentir son odeur... et la revoir maintenant ce serait devenir fou de ne pas le faire. Le jeune homme la poussa contre le mur tout en continuant de l'embrasser. Entre deux baisers, il lui souffla
"Je te déteste" et "Je te haie" puis il ajouta "Tu m'as tellement manqué. Ses mains glissèrent sur les hanches de la jeune femme, tout ceci lui avait tellement manqué et la retrouver c'était tellement...tellement ? En faite, il ne savait pas quoi penser. Il cessa de l'embrasser et posa son regard sur elle et colla doucement son front contre le sien ses lèvres non loin des siennes.

-Je croyais t'avoir oublié...mais tous les jours pendant ces cinq longues années j'ai toujours espéré avoir au moins de tes nouvelles. Avec douceur, il posa sa main gauche sur le visage de la jeune femme. Sans toi j'étais plus rien, en partant tu as pris mon cœur...avoua t'il tristement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Lun 30 Mai - 3:50

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

Le revoir. Le revoir me rendait toute chose. Le revoir était si … inattendu, si je m'étais attendue à le revoir. Surtout pas ici. Mais après tout lui aussi avait continué sa vie. Et je ne me doutais pas à quel point il avait pu être affecté par mon départ. Je veux dire. Nous étions en bon termes. Il n'y avait pas d'amour ou autre … ou peut être bien qu'il y en avait … mais nous n'étions pas en mesure ou en état de le voir, ou le concevoir à ce moment. Et puis … encore et toujours … cet éternel problème. Ses activités nocturnes. Ses chasses … ses poursuite de mes congénères. Oh ne les défendait pas tous. Certains vampires étaient des vraies plaies. Pour le moment d'ailleurs me viennent à l'esprit les trois Matri que j'avais connu du clan Servantès. De vraies saloperies. Mais quand même. Ça avait été un choc. Parce que … est ce qu'il faisait la différence. Entre moi et les autres. Entre … moi et cette vampire Servantès que je l'avais vu tuer. Est ce qu'il n'essayerait pas de me tuer s'il savait la vérité. Rien n'était plus sûr. Je l'avais vu faire. Il était possédé par une rage. Par une violence et surtout une détermination qui ne ressemblait pas au Samuel que j'avais connu.

Je comprenais qu'il puisse m'en vouloir, après tout, j'étais partie sans prévenir personne, n'est ce pas? Je n'avais rien dit à personne pas même à ma famille … surtout pas à ma famille à vrai dire. Mais voilà. Je ne pouvais pas revenir. Je n'avais pas pu revenir c'était absolument impossible. Ça aurait fait tellement de mal. Ça aurait pu causer tellement de changements. Ça n'était pas une bonne idée. Ça ne l'avait jamais été. Ça ne le serait jamais. Et puis … rah on ne peut pas changer le passé.

Je l'avais embrassé. Ça m'avait semblé tellement évident. Ça m'avait semblé être la chose la plus appropriée au vu de la situation. Ça m'avait semblé la meilleure chose à faire. Lui dire au revoir. Profiter une dernière fois de ses lèvres avant de partir. Peut être aussi un petit peu pour me punir, pour me rappeler ce que j'avais abandonné en partant il y a cinq ans. Ça m'avait paru la meilleure manière de clore ce que nous avions connu comme … notre relation. Si relation est le mot approprié. Non il ne l'est d'ailleurs certainement pas. Alors pourquoi diable l'avait il rattrapée? Pourquoi … est ce que … il avait ressenti le besoin de le faire? Est ce que ça voulait dire quelque chose. Pourquoi l'embrasser? Pour me punir encore. Pour me faire souffrir une nouvelle fois. Je ne dis rien me laissant faire, de toute manière bien trop surprise pour pouvoir réagir sur le moment. Son baiser était bien plus fougueux, il était empreint de colère, mais je décelais – ou semblais déceler en tout cas – un peu de passion aussi. Alors qu'il séparait ses lèvres des miennes, restant tout de même à une distance follement près de moi, je ne pus résister. Pourquoi était il revenu si ce n'était pas ce qu'il voulait. A mon tour je l'embrassais … à nouveau … pourquoi? Je devais certainement être un petit peu suicidaire. Je savais bien où ça me mènerait. Je savais qu'il chassait … les vampires … que si on ne s'était pas rencontrés dans un supermarché il aurait très bien pu me prendre en chasse. Mais pourtant, même si je savais que je ne devais pas, je ne pouvais pas faire autrement. C'était tout simplement pas possible autrement. Et puis. Ça m'avait manqué. Il m'avait manqué. Mon Samuel Van de Kamp. Mon petit geek. Mon très mauvais danseur et mon sujet de taquinerie préféré. Je le sentis répondre à mes baisers. Mais ça n'était pas comme nous avions l'habitude. Et puis la situation n'était pas la même. J'entrouvris doucement ma bouche pour laisser ma langue jouer avec la sienne alors qu'il me poussait contre un mur sans pour autant décoller sa bouche de la mienne. Mon dos heurta le mur sans douceur, mais ça n'était pas vraiment douloureux. Entre deux baisers je l'entendis murmurer qu'il me détestait. Qu'il me haïssait même. Je devais l'avouer. A moi même du moins même si à lui je ne le pouvais pas. Ça avait été le cas. Je m'étais sentie trahie. Par lui. Mais aussi et surtout par moi. J'aurais du le sentir! Mais ça n'avait pas été le cas. Et je m'en voulais. Et je m'en voulais de ne pas l'avoir senti. Mais … tout comme il ajouta par la suite … lui aussi m'avait manqué. Je sentis ses mains glisser sur mes hanches alors que mes bras retrouvèrent avec plaisir leur place sur ses épaules. Je ne dis rien mais en réponse je laissais ma main jouer dans ses cheveux … comme avant … comme autrefois. Je n'arrivais pas à lui dire qu'il m'avait manqué. Et pourtant … mon corps envoyaient tout les signaux dans ce sens. Oui bien sûr qu'il m'avait manqué. Ses yeux, son regard, son rire, le petit air déçu et la moue qu'il avait quand je le taquinais ou le petit air vainqueur qu'il avait parfois. Ça et tellement de choses … les courbes de son corps et la puissance de ses bras. Sa musculature et la tendresse de ses baisers. La manière dont nos rapports étaient différents à chaque fois. Et puis … son caractère … il était mon petit geek à moi, ne l'oublions pas.

Pourquoi … pourquoi pourquoi … je resserrais mon étreinte également. Et passais ma main dans sa nuque. Son front se posa contre le mien et je sentais encore son souffle sur mon visage. Je me demandais bien ce que je faisais ici. Dans ses bras. Dans cette ruelle presque déserte. Puis quand j'entendis ses paroles je baissais les yeux. Je me sentais mal, et puis … ses paroles me touchaient. Beaucoup. Je … que fallait il dire en telle circonstance. Mais il ne me laissais pas le temps de penser plus à ça puisqu'il venait doucement poser ma main sur ma joue avant de dire que j'avais pris son cœur en partant. En parlant de cœur. Le mien commençait à s'emballer. Oui son but semblait vraiment me faire du mal. Toutes ces années je m'étais dit qu'il aurait pu être celui qui aurait apprivoisé mon cœur sauvage. Et voilà que … j'étais perdue. Je ne savais pas quoi répondre. La vérité? Non toute vérité n'est pas bonne à dire …

« Je n'ai jamais pu t'oublier Sam. Comment est ce que je pourrais t'oublier. » je soupirais doucement, c'était tout simplement vrai. « Et c'est bien pour ça que je n'ai pas pu te donner de nouvelles » est ce que j'aurais pu … du … me douter qu'il ne m'oublierait pas. Je le regardais en sentant sa main sur la mienne. Quelques étoiles devaient briller dans mes yeux, ce que je détestais, ce n'était pas mon genre, ça ne me ressemblait pas. Ça n'était pas moi. Mais … inutile de se demander pourquoi ces paroles me faisaient tant d'effet. Parce que j'avais ressenti la même chose. Il y a une chanson qui le dit bien … « How can I just be myself when you are not around » … « Samuel » J'avais changé, pas de manière forcément visible … mais j'avais changé. Je levais les yeux vers lui. « Je crois bien que … » je souris faiblement en baissant les yeux. Je ne m'avouais pas les choses … pourquoi le faire à lui. Peut être parce qu'il avait été honnête. « tu as pris le mien quand tu m'as tartinée de McFlurry. ». Rougissant comme une tomate – ce qui n'était pas dans mes habitudes – je baissais les yeux et ne savais pas où me mettre. Voilà, c'était dit …
Oui répondu vite, mais ... enfin Samrox quoi x)

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Sam 4 Juin - 23:06

On a beau s'imaginer un tas de situation différente, s'imaginer que ça serait comme ci, comme ça, les retrouvailles ne sont jamais ainsi. Ce n'était pas rare que Samuel s'imagine revoir RoxXie, son esprit avait crée un tas de scénario possible. La revoir dans la rue, l'avoir au téléphone ou même dans un supermarché. Des tas de possibilités ou il avait réfléchie à la manière dont il se pensait réagir. A chaque fois, il était plus heureux qu'autre chose, il lui pardonnait son départ, il lui pardonnait tout et oublié ça colère. Mais aujourd'hui ce ne fut pas le cas. La revoir pour de vrai avait été un plus grand choc que prévu. Le bonheur de la revoir avait été absent, il n'avait ressentit que haine et colère et de la jalousie de la voir avec un mec qu'il trouvait moins bien que lui. Ça lui donnait l'impression qu'elle l'avait laissé tombé pour un nase et ça lui demandait de se remettre en question lui. Suis-je bien ? Qu'ai-je fais ? Ce genre de questions lui avaient trottés dans la tête pendant une fraction de secondes. Le jeune homme avait posé des questions mais il savait que ça n'irait pas et finalement sortir de la boite de nuit, loin d'elle c'était mieux, beaucoup mieux pour réfléchir. Si seulement elle n'était pas sortit elle aussi, ça lui aurait facilité les choses. Apprendre qu'elle l'aimait et qu'elle regrettait surement ce qu'elle avait fait c'était pas facile à encaisser. Comment devrait t'il le prendre le fait qu'elle a fait une erreur et qu'ils ont perdu tous les deux peut être cinq belles années de bonheur ?

L'eau a pourtant coulée sous les ponts mais ça ne change rien, il ne peut pas lui pardonner aussi facilement. Mais voila qu'elle l'embrassa est que tout son esprit fut encore plus chamboulé. Ce simple baiser fut suffisant pour lui rappeler à quel point il aime RoxXie, a quel point entre eux c'était magique avec toute cette complicité. C'est dur de repenser au passé, de repenser à ces bons moments qu'il a temps aimé. Seulement, pourra t'il lui pardonner ? Pourra t'il faire une croit sur tout ça ? Non, pas aussi rapidement. Et voila qu'elle partait, il aurait du la laisser partir et la regarder souffrir, ca aurait été une douce vengeance pour ce qu'elle lui à fait. Mais comment aurait t'il put faire ça à une femme comme elle... Au contraire, il la rattrapa et lui rendit son baiser. De la folie, oui c'était de la folie son esprit ne fonctionnait plus comme il faut. Et voila qu'il se laissait aller à son envie. Finalement le désir était plus fort que tout le reste, pendant trop longtemps il l'avait attendu, pendant trop longtemps il a rêvé la toucher, la caresser, l'embrasser et maintenant qu'elle était là, comment pourrait t'il la laisser partir. Oh bien sûr il la déteste, il la haie mais visiblement l'amour est plus fort. Oui, ça ne pouvait être que de l'amour, qu'est-ce que ça pourrait être d'autre ?

Par le passé, il n'a jamais pensé à l'amour, surtout pas après la mort de sa fiancée. RoxXie était une passade, enfin ce qu'il croyait, une sorte de "sex friend". A l'époque c'était un peu un sale type, toujours à coucher à droite, à gauche histoire de satisfaire ses envies et de s'amuser. Oui, RoxXie c'était ça au début, juste un plan cul comme tout les autres, mais un plan qui est devenu plus sérieux. Amicale surement, mais par la suite beaucoup plus sans qu'il s'en rende compte car il était trop occupé à ne pas vouloir ressentir de l'amour. Voila comment une simple affaire d'une nuit se transforme en vrai histoire sentimental à la sauce "Feu de l'amour". Ce n'est véritablement que maintenant qu'il se rendait compte de ses sentiments pour elle même si le fait qu'il se soit sentit si mal après son départ aurait du lui mettre la puce à l'oreille. Peut être que le fait de lui dire qu'il la détestait été la pour se convaincre que c'était vrai, mais il ne pouvait pas. Elle lui avait littéralement volée son cœur en partant, lui laissant de nouveau un trou béant dans la poitrine, un trou qu'il ne pouvait pas refermer. Pendant qu'il l'embrassait, il appréciait sentir les mains de la jeune femme sur lui, il avait l'impression de se sentir revivre grâce à ça. RoxXie aussi n'avait pas oublié le jeune homme, elle n'avait pas put, en faite comment aurait t'il put s'oublier après une telle rencontre. Une rencontre qui restera gravé dans l'histoire. Qui aurait cru qu'une belle histoire d'amour verrait le jour grâce à un préservatif dans un supermarché ? Dit comme ça on est loin de l'histoire super romantique et pourtant entre eux c'était magique. La jeune femme avoua également que Sammy lui avait prit son cœur, il n'y avait peut être pour eux pas meilleur moyen de s'avouer leur amour, le dire dans la douleur... Tout ceci touchait beaucoup Sam.


-Mais tu es partit quand même, murmura t'il doucement.

Cela peut paraitre méchant de dire ça alors qu'elle lui confit quelque chose de pas si facile que ça à dire, mais l'heure n'est pas vraiment à s'offrir des roses. Malgré tout, il posa de nouveau ses lèvres sur les siennes et la serra contre lui en même temps. Oh oui, elle lui à tellement manquée c'était à devenir complétement dingue.


-Je ne pourrai pas te pardonner, pas aussi rapidement. Mais je ne peux pas nier le bonheur que ça me fais de te revoir tout comme les sentiments que j'éprouve pour toi.

A quoi bon tourner autour du pot, il est clair que leur relation dépasse la simple amitié sinon la revoir ne lui ferait pas tant de mal et il ne lui sauterait pas dessus comme ça. Il caressa son visage avec douceur et l'embrassa de nouveau...c'est si bon de pouvoir faire ça de nouveau. Et maintenant, qu'allait t'il faire ? Il la regarda sans avoir d'idée, puis il se dit que de nuit et seul, il ne pouvait pas la laisser rentrer seule chez elle, surtout quand on sait que la ville grouille de vampire et démon.


-Je te raccompagne chez toi, ce sera plus sûr !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Mer 8 Juin - 1:03

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

Oh la la … mais qu'est ce que j'ai bien pu faire c'était super malin ça. Tsss, franchement … j'aurais jamais du faire ça. Parce que j'aurais du sentir qu'il ne le fallait pas. Parce que je savais que ça ne pourrait pas me plaire. Parce que je savais que malgré ce que je faisais, les efforts, les … abstractions, il restait néanmoins un Prime, il chassait les miens, et ça j'avais quand même du mal à le digérer. Et puis qu'est ce qui me dit que je pourrais lui pardonner. Et est ce que lui pourrait me le pardonner, d'être partie. J'aurais peut être du le confronter avec la réalité. Lui demander si en effet il tuait les vampires, s'il les connaissait, et lui dire que j'en étais une, mais non j'avais été trop lâche j'avais préféré fuir. Peut être que je devrais le faire maintenant? La maintenant tout juste maintenant au lien de le laisser m'embrasser, au lien de l'embrasser. Mais peut être qu'encore maintenant j'étais trop lâche. Trop heureuse de l'avoir revu, de l'avoir retrouvé, même si ça ne sera jamais plus pareil. Malheureusement … ou pas … si par inadvertance ça aurait été lui qui avait découvert que j'étais vampire, est ce qu'il aurait fait pareil. Est ce qu'il aurait poussé le vice jusqu'à me revoir et me tuer. Est ce que … plein de est ce que … qui n'avaient aucune réponse. Et est ce que je voulais vraiment la réponse? - et voilà encore un autre est ce que! Je soupirais doucement intérieurement. Que faire franchement?

Mais non voilà qu'il venait me coller contre le mur pour continuer à m'embrasser. Qu'est ce que je devais faire. Je me laissais doucement aller dans ses bas en répondant avec ardeur à ses baisers. Pourquoi est ce que je l'aimais. Parce que … mouarf, non ne pas se poser cette question maintenant, non non non sûrement pas. Ce n'était ni le moment … ni … le moment. Pourquoi, bon dieu, pourquoi il fallait que ça me tombe dessus. Oh dieu que je comprenais cette Juliette … son dilemme. Son … amour pour quelqu'un inaccessible. Qui peut à tout moment tuer quelqu'un de sa famille. Qui sera mon Tybalt … mon dieu … ma vie est une pièce de Shakespeare. N'importe quoi Roxx tu commences à devenir un peu folle, non? Bien sûr qu'il avait pris mon cœur, bien sûr. Mais je ne pouvais pas lui dire la réelle raison pour laquelle j'étais partie. Parce que je ne savais vraiment pas comment est ce qu'il le prendrait, et que, étant égoïste, j'apprécie le moment présent. Collée contre lui, le retrouver ainsi. Tout ces sentiments qui remontent à la surface, tout comme les souvenirs. Que de bons souvenirs … mais il ne fallait pas y compter. Il était qui il était et j'étais qui j'étais. C'était triste. Mais c'était ainsi. Je ne répondis rien mais posais doucement ma mains sur sa joue fraîche, puis finalement dis dans un souffle.

« Que veux tu … l'amour nous fait agir … bizarrement » et voilà c'était dit, clairement, sans détour possible, je baissais les yeux, regardant le sol peu propre du quartier branché où nous étions pourtant. Mais malgré tout il recommence à m'embrasser et de manière évidente mes mains retrouvent le chemin de sa nuque. Pourquoi est ce que c'est aussi terrible pourquoi est ce qu'il est le seul à pouvoir me faire subir ça. Pourquoi pourquoi pourquoi!? Ne pas pouvoir me pardonner du moins pas aussi rapidement. C'était un espoir, et en même temps c'était cruel, parce qu'il faudrait bien un jour qu'il sache qui j'étais. Je décollais doucement mon visage du sien pour pouvoir le regarder dans les yeux et murmurais doucement de la plus grande sincérité dont j'étais capable, sans aucune ironie, hypocrisie, rien, tout simplement, honnêtement. « Je suis vraiment désolée Sam. » parce que je l'étais. Pour tellement plus de chose qu'il ne le pensait et pouvait savoir, mais je l'étais.

Doucement il se détacha de moi après un dernier baiser et la sensation de sa main sur ma joue disparut. Je soupirais mais il fallait bien que ça s'arrête. Il avait eu la force de le faire. Je ne pus m'empêcher de sourire doucement quand il proposa de me raccompagner chez moi. Parce que c'était plus sûr. Je ne dirais rien bien entendu, ça ne me dérangerait pas d'être en sa compagnie un peu. Mais … tout d'un coup je me rappelais que … mon sac et donc mes clefs étaient encore dans cette fichue boite de nuit! Je le regardais en faisant la moue.

« Hé bien … je voudrais bien Sam … Le seul souci dans l'histoire est que mon sac et donc les clefs de chez moi sont restées dans mon sac qui est dans la boîte dont je viens de me faire virer. Alors … a moins que tu saches crocheter la serrure de mon appartement … je crois que je suis dehors pour la nuit ou que je vais squatter le canapé d'un ami. » oh ça ne me faisait pas peur, combien de fois je n'avais pas dormi sur le canapé d'amis, mais je ne voulais pas l'embêter.

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Mar 28 Juin - 23:20

C'était drôlement bizarre de revoir RoxXie, tellement que devoir savoir comment réagir était difficile. D'abord de la colère, de la haine mais également de la joie et de l'amour ? Sam ne se l'est jamais avoué mais il aime profondément la jeune femme sinon il n'aurait pas était aussi triste de son départ. Après tout c'était bien le champion des aventures d'une nuit, c'est lui qui couche presque tout les soirs avec une femme différente. Alors pourquoi s'attacher à elle ? C'était également un coup d'un soir, enfin plus que d'un soir, peut être une "sex friends" comme on pourrait grossièrement appeler. Non, c'était clair depuis qu'il l'avait revu dans cette boite dans les bras d'un autre. Seul l'amour pouvait le rendre aussi jaloux et énervé. Il l'aimait, même après cinq ans sans la voir, il avait toujours les mêmes sentiments pour elle, peut être même plus fort. Que voulez vous, il n'a pas put retenir son envie de l'embrasser. Ça fait tellement longtemps qu'il rêve de la revoir que se retenir est une chose presque impossible. La jeune femme n'avait pas dit non au baiser et elle semblait également l'aimer. C'est dur de ce dire qu'ils ont tous les deux perdus cinq d'une relation qui aurait put être merveilleuse. Bien entendu Sam ignore la vrai nature de la demoiselle, alors qu'elle, elle connait la vérité sur lui. Comment le prendra t'il le jour ou il l'apprendra ? Surement très mal. Depuis la mort de sa fiancée, il c'est juré de tuer les vampires, il les haie. Et RoxXie n'échappera pas à ça. S'il apprend la vérité, il se sentira trahi et ça risque de le mettre en colère.

Pour ce soir, assez d'émotion et il ne veut pas aller trop vite. Ils se sont retrouvés, mais il lui faudra quand même du temps pour lui pardonner le fait qu'elle soit partie comme ça du jour au lendemain sans rien lui. Étant un gentleman, il lui proposa, non il ne lui laissait pas le choix, de la ramener chez elle. La nuit est dangereuse surtout qu'il y a des vampires et des démons malveillants à Vegas. La jeune femme lui expliqua qu'elle aurait bien voulu mais qu'elle ne pouvait pas rentrer chez elle. Vous savez pourquoi ? Car les videurs sont assez con pour jeter quelqu'un de la boite sans lui laisser le temps de prendre ses affaires. Ce qui veut dire que le sac de RoxXie est tout seul dans le bar et qu'elle n'a ni argent, ni portable, ni clef sur elle. Ce n'est même pas la peine d'essayer de rentrer car elle se ferait jeter immédiatement. Discuter ne servirait à rien, les videurs sont de vrai tête de con dans le coin. Bon, il ne pouvait pas la laisser seule dehors.


-Quoi ! Rooo quels bandes d'incapables ces types ! grogna Samuel en regardant vers la boite de nuit. Je vais pas te laisser dehors. Tu peux passer la nuit chez moi, je dormirai chez sur le canapé.

Houla qu'elle proposition dangereuse qui pourrait finir d'une manière...enfin pas besoin de vous faire un dessin. Mais la n'est pas l'intention du chasseur, il veut juste qu'elle soit en sécurité. S'il la retrouvé c'est pas pour la perdre tout de suite.


-Viens ! Ont a plus rien à faire ici. Et je ne te laisse pas le choix. Vu l'heure qu'il est tes amis doivent dormir, je ne pense pas que ce soit nécessaire que tu les déranges en pleine nuit. Surtout s'ils doivent se lever tôt.

C'est l'argument qui semblait le plus convainquant pour Samuel. Il se mit en route, elle finirait bien par le suivre.

[Tu peux les faire arriver directe devant chez Sam si tu veux ! A pied bien sur !]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Mar 26 Juil - 9:13

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

Je ne savais pas trop ce que je devais faire. A vrai dire. La joie de le revoir m'emplissait mais je me souvenais aussi de la raison pour laquelle je m'étais éloignée de lui. C'était trop dur. Même si nous parvenions à réparer ce qui pouvait l'être. Il y avait toujours ça. Et ça serait toujours un blocage. Pourquoi? Parce que je ne pourrais jamais le lui avouer. Il faudrait qu'il le comprenne lui même. Mais dans ce cas là … sa réaction serait certainement très violente. Mais pourtant je l'aimais et ça c'était pas quelque chose que je pouvais effacer comme ça. Et cinq années et un océan et un pays entre nous n'ont pas réussi.

Il proposais de me ramener chez moi mais d'une je n'avais pas besoin de chaperon, et de deux de toutes manières je ne pouvais pas rentrer chez moi, je n'avais pas les clefs. Ce que je lui dis rapidement en espérant qu'il me laisserait partir sans encombres ou qu'il me raccompagnerait juste chez un ami. Mais non il s'énervait contre la boite puis proposait de passer la nuit chez lui. Je restais sur place très étonnée de cette proposition. Lui qui venait de mettre terme à des retrouvailles plutôt chaleureuses, me proposait maintenant de venir dormir chez lui. C'était étonnant. Et puis … je ne savais pas trop si je devais accepter. C'était pas vraiment une bonne idée. Parce que tout le monde sait ce que ça fait Samuel et RoxXie dans le même appartement.

Je soupirais doucement mais me laissais faire alors qu'il ne me laissais pas le choix de toutes manières. « Hm … je suppose que je n'ai pas d'autre choix que te suivre n'est ce pas? » je fis mine de faire la moue. Et la c'était moi qui prenait à la rigolade une situation que je n'étais pas sûre de pouvoir maîtriser. Sur tout le trajet je ne dis pas grand chose. Je me contentais de hocher la tête en le regardant. Je marchais en silence dans les rues plus ou moins désertes. Je ne savais pas trop quoi lui dire en fait. Qu'est ce que je pouvais bien faire ou dire …. aucune idée. Je me contentais de lancer des regard de temps en temps mais rien de plus furtif.

Nous semblions déjà arrivés. Il ouvrait la porte et me laissais entrer en premier en gentleman qu'il était. J'entrais sans réellement savoir où me mettre. J'étais un peu gênée. Il me semblait que je n'étais jamais allée chez lui auparavant. Je m'adossais au mur curieuse en regardant partout autour de moi, mais aussi timide n'osant pas bouger, à attendre qu'il dise quelque chose.

« Merci en tout cas. » dis-je en regardant mes pieds.

Arf désolée j'étais persuadée que c'était à toi de répondre!!!

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Mar 26 Juil - 22:25

Bien qu'entre RoxXie et lui ce soit devenu compliqué, et qu'en faite tout soit fini. Enfin ça c'est en théorie car la revoir à bel et bien réveillé les vieux sentiments qu'il avait pour elle. Mais ce n'est pas vraiment le moment de penser à ça. Il voulait simplement que cette drôle de soirée se finisse en la raccompagnant au moins chez elle. En tant que prime, ça ne le ferait pas d'apprendre le lendemain matin que celle qui fit un jour battre son cœur était morte à cause d'un vampire ou bien d'un démon. Il s'en voudrait à mort, car il aurait put la protéger. Elle l'informa qu'elle ne pouvait pas rentrer chez elle car son sac était à l'intérieur et qu'elle ne pourrait pas rentrer de nouveau dans la boite de nuit après s'être fait jeter. C'est assez bête comme situation. Elle pouvait aller chez des amis, mais vu l'heure qu'il est ce n'est pas vraiment le moment de déranger des amis. C'est pour ça que grand inconscient qu'il est il lui proposa de venir passer la nuit chez lui. Le jeune homme n'avait aucune mauvaise intention derrière la tête, il n'y aurait pas d'épisode Sam/RoxXie le retour. Non, ça ne doit pas se passer comme ça. Les deux jeunes gens se mirent donc en route pour aller chez le Prime. Ce n'était pas très loin, à quelques rues de là. En un peut plus de dix minutes, ils arrivèrent devant l'immeuble de Samuel et montèrent les étages jusqu'à la porte du bonne appartement. Il ouvrit et laissa la jeune femme entrer la première puis ferma derrière elle. Faisant comme chez lui, car c'est chez lui, il retira sa veste et la balança sur un cintre du placard. C'était marrant mais RoxXie paraissait intimidé et restait dans un coin.

-Fait comme chez toi ! Si tu as faim, il doit y avoir de quoi manger dans le frigo mais t'attend pas à ce que ce soit diététique. Si tu veux prendre une douche la salle de bain est par là, indiqua t'il en montra la porte au bout du couloir. Je vais chercher des draps et des couvertures, je te laisse visiter mon humble demeure ajouta t'il en allant vers sa chambre.

Dans une armoire il récupéra un drap propre et une couverture. Il lui laisserait sa chambre et son confort et lui se contenterait du canapé. Il changea donc les draps de son lit et mit les propres et récupéra les anciens pour les mettre sur le canapé.


-Je te laisse ma chambre, je dormirai sur le canapé. Heu, je peux peut être te trouver un t-shirt si tu veux dormir à l'aise.

Elle n'allait pas dormir toute habillée, se serait surement inconfortable, elle pouvait aussi dormir en sous-vêtement ou complétement nu. Mais au vu de leurs passé, c'est surement mieux qu'elle est au moins quelque chose sur le dos.

-La chambre est prête, si tu as besoin de quoi que ce soit hésite pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Mer 27 Juil - 9:10

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

Me mettre à l'aise. Il en a des bonnes lui! Comme si c'était aussi facile. Je n'étais que très rarement invitée chez les gens à vrai dire. Comme toujours je préférais emmener mes conquêtes chez moi. Dans un terrain connu je me sentais beaucoup plus à l'aise. Je me sentais plus moi même et j'avais le contrôle de la situation. Mais là c'était l'inconnu, et puis en plus c'était l'inconnu chez Samuel. Ce qui – il faut l'avouer – n'arrangeait rien bien au contraire! Mais bon pas le choix il fallait bien. Je pris une grande inspiration. C'était assez étrange moi qui d'habitude n'avais pourtant pas peur de grand chose, je sais pas à tout moment j'avais l'impression qu'il pouvait découvrir qui j'étais. Et je savais pertinemment qu'il m'en voudrait, de ne pas le lui avoir dit. Cela dit … est ce que c'est facile de dire … « Hé au fait! Tu sais quoi! Tu vas rire mais … je suis une vampire! » … rien de plus simple n'est ce pas!?

Bref je l'écoutais parler toujours silencieuse pour le moment mais hochant la tête pour lui faire comprendre que j'avais compris ce qu'il disait. Mais je n'avais pas vraiment faim. Puis alors qu'il était dans sa chambre et moi dans le salon je dis à voix haute « Oh tu peux garder ta chambre tu sais, le canapé m'ira largement. » surtout quand on sait les endroit peu confortables ou j'ai déjà pu dormir.

Plantée au milieu de la pièce je regardais autour de moi, scrutant les lieux àla recherche du Samuel que je connaissais. Ou que j'avais connu au moins. Et il était bien là. Je le reconnaissais dans le bordel maitrisé, les cartons de pizza. Et puis tout son appartement était empli de son odeur. Cette nuit allait être une des plus dures à passer. Pendard cinq ans j'avais vécu avec juste son souvenir, l'image de lui. Et puis maintenant j'étais chez lui, il était partout. Et son odeur s'insinuait dans mes narines et m'enivrait comme à l'époque. Oh pas pour le manger non. Je savais me contrôler pour ça et je ne touchais jamais aux humains. Ca me ferait le même effet que … manger un autre vampire, le cannibalisme … très peu pour moi! Merci!

Je profitais du temps qu'il pris pour s'occuper de la chambre pour aller prendre une petite douche rapide. Oh juste me passer sous l'eau. Pour me calmer et essayer de penser à autre chose qu'a lui. Mais ça n'était pas évident. L'eau s'infiltrait dans mes cheveux et perlait sur ma peau et ça me faisait un bien fou. J'avais toujours besoin d'eau glacée pour me remettre les idées en place. Sortant de la douche je réalisais que je n'avais pas pensé à lui demander une serviette. Observant la pièce, je trouvais dans l'armoire une serviette dans laquelle je m'enroulais. Prenant mes habits à la main je sortais de la salle de bain et souris.

« Heu oui, un T-Shirt ne serait pas de refus. » même si j'allais encore avoir son odeur qui va me coller à la peau … mais pas le choix c'était la décision qui valait le mieux pour moi. Pour lui … enfin qui valait mieux pour nous. « Mais je t'ai dis que le canapé irait très bien Samuel. »

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Lun 1 Aoû - 22:24

Le jeune homme voyait bien que RoxXie avait l'air hésitante et intimidé. Il faut croire que les cinq ans qui se sont écoulés n'ont vraiment pas arrangé la relation qu'ils avaient. Et dire que tout avait si bien commencé. Qui aurait cru que cette boutade au supermarché aurait marqué le début d'une belle amitié entre les deux. Bon c'était plus qu'une simple amitié, c'était même devenu une sorte d'amitié qu'on pourrait qualifier de "Sex Friends". Mais il faut croire que derrière ça, il y avait quelque chose de bien plus gros de caché. Des sentiments, mais ceux ci c'était perdu dans l'abime de l'océan qui les avaient séparés si longtemps. Rapidement, il lui avait indiqué la cuisine et la salle de bain avant de partir préparer la chambre. Changement de draps et hop le tour était joué. Il avait bien entendu qu'elle lui avait dit de garder sa chambre, mais quand on a une invité on ne fait pas ça. Et puis, le canapé n'est pas vraiment des plus confortable et il a peur de ce qu'elle pourrait trouver dessus...comme du pop corn, des taches causé à cause de la bière, de sauce tel que le ketchup ou la mayonnaise. C'est bien mieux qu'elle dorme dans la chambre.

Il était en train de mettre ses draps sur le canapé quand RoxXie sortit de la salle de bain entouré de sa serviette. Bon sang, ça faisait bien longtemps qu'il ne l'avait pas vu dans une tenue...une tenue aussi déshabillé que celle ci. Le jeune homme détourna les yeux pour se remettre à arranger le drap, mieux vaut qu'il évite de trop la regarder dans cette tenue. Il bougea pour aller vers sa chambre :

-Je vais te chercher le T-shirt tout de suite, je l'ai oublié dans la chambre.

Whaoou, d'un coup il avait chaud. Il prit son temps pour trouver le T-shirt et fit son possible pour trouver le plus grand soit celui qui sera le plus long pour cacher le plus possible le corps de la demoiselle. Il en trouva un blanc qui pouvait faire l'affaire. Il le prit et retourna dans le salon et donna le fameux t-shirt à la jeune femme.

-Voilà, je pense que ça devrait amplement t'aller !


Sam arrangea son oreiller sur le canapé et alla dans la cuisine pour ouvrir le frigo et sortir le bouteille de jus de fruit. En temps normal, il aurait but à la bouteille, mais ayant une invité, il sortit un verre et s'en servit de manière normal.

-Tu veux boire ou manger quelque chose ? demanda t'il tout en buvant une gorgée de jus de fruit.

Puis, il retourna dans le salon et se laissa tomber sur son canapé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Mar 2 Aoû - 10:56

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

Je ne me sentais pas vraiment à mon aise chez lui, il n'y avait pas à dire. Et je suis certaine que ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Quand on y réfléchit bien la situation était ironique. Je lui avait avoué des choses ce soir. Et puis lui aussi. Il y avait eu des embrassades enflammées mais on y avait mis un hola, pas question de se retomber dans les bras tout de suite. Et puis voilà que je venais dormir chez lui. C'était … assez incroyable. Surtout pour un Dom Juan comme lui. Et une Coureuse de Caleçon comme moi. Ça semblait inhumain en tout cas. Et ça serait dur. Pour moi en tout cas. Je savais que je ne devais pas. Mais pourtant depuis que je l'avais revu la seule chose concrète qui me vienne à l'esprit c'est la sensation de ses lèvres sur les miennes. J'étais vraiment mal barrée. Comment est ce que je pouvais me trouver dans une situation pareille.

Je pris une douche. Rapide, mais des plus rafraîchissantes. Je serait bien restée plus longtemps dessous mais je n'étais pas chez moi alors je n'allais pas non plus lui utiliser toute son eau. Même si je n'utilisais pas d'eau chaude, quand même quoi. Ca ne se faisait pas, ça n'était pas poli du tout. Puis enveloppée dans une de ses serviettes je sortis pieds nus dans le salon. Il ne répondait rien sur le fait que je dorme dans sa chambre. Bon, je n'avais pas le choix. Je n'avais pas non plus l'envie de combattre ça. Ni de le combattre lui. « Heu je t'ai emprunté une serviette » non je n'allais tout de même pas sortir de la salle de bain complètement nue, non? Je souris doucement puis lui demandais un T-Shirt. Il se confondit en excuses et allais prendre le T-shirt dans la chambre et je souris. Au moins je pouvais être sûre de lui faire encore de l'effet au vu du fard qu'il venait de piquer. Je m'assis sur le canapé en attendant qu'il revienne avec un Tshirt. Je me relevais quand il me le donnais et je fis quelques pas. Il était dos à moi mais je sentais sa présence dans la pièce. Je lâchais la serviette pour enfiler le Tshirt blanc qu'il m'avait donné. Il sentait son odeur. Bon dieu que ça allait être dur. Je ramassais la serviette et me retournais vers lui

« Je vais la mettre dans la salle de bain. » ce que je fis tout de suite puis revint dans la cuisine. « Heu je veux bien un peu de jus de fruit merci. » dis-je en souriant et venant m'adosser au mur. J'aurais pu aller sur le canapé avec lui mais … non il ne valait mieux pas hein?

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Jeu 4 Aoû - 22:24

La voir dans une aussi petite tenue ça l'avait plutôt secoué. Faut pas lui faire ça voyons, pas quand on connait leurs passé. C'est pour ça qu'il se dépêcha de partir dans sa chambre pour récupérer au plus vite le t-shirt qui habillerait la demoiselle par la suite. Avant de revenir, il prit tout de même son temps de reprendre ses esprits pour se convaincre qu'il pouvait la regarder sans avoir envie de la toucher et de la sentir prés de lui. Une profonde inspiration plus tard et le voilà de retour dans son salon, il tendit le t-shirt et vit RoxXie s'éloigner un peu et faire tomber la serviette. Le jeune homme se retourna rapidement et prit son mal en patience en évitant d'imaginer le corps de RoxXie. Oh que c'est dur...après le nombre de fois ou il l'avait vu complétement nu, un corps si magnifique...non ne pense pas à ça espèce de petit pervers. Quand elle reprit la parole, il tourna que légèrement la tête pour bien vérifier qu'elle soit habillée, c'était bien le cas. Et quand il la vit sortir de la salle de bain après qu'elle soit parti déposer la serviette trempée qu'elle avait utilisée, vous n'imaginez pas la surprise de Sam. RoxXie vêtu d'un de ses t-shirt, c'est encore pire ce qu'il imaginait...il pensait que ça serait tout sauf sexy mais non ce l'était peut être plus que de la voir en en sous-vêtement. Que faire ? Il regarda ailleurs et quand elle dit qu'elle voulait bien boire du jus de fruit il saisit l’occasion pour faire en sorte qu'elle s'éloigne de lui.

-Va si, je te laisse te servir, répondit t'il. C'est alors qu'il eut envie de se frapper la tête contre la table, les derniers verres propres dont il dispose se trouve dans un placard très en hauteur et RoxXie est juste un peu trop petite pour l'atteindre. Je vais te passer un verre !

Sam se leva et alla dans la cuisine, il évita au possible de regarder la jeune femme. Oh ce t-shirt est vraiment sexy sur elle. Il secoua d'un coup la tête et se concentra sur son placard qu'il ouvrit et il tendit le bras pour prendre un verre et lui donner. Sauf qu'il fut un peu trop maladroit et l'échappa des mains, mais avec un réflexe il le rattrapa de l'autre et commença à le faire jongler dans l'autre ne l'ayant pas attrapé avec l'autre. Finalement, il parvint à coincer le verre contre le ventre de RoxXie. Ce n'était pas voulu du tout, mais au moins le verre était sauvé. Il leva la tête se retrouva presque nez à nez avec la poitrine de la jeune femme car il s'était penché pour rattraper le verre jusqu'au sol s'il le fallait.

-Heu...désolé, répondit t'il sans savoir s'il devait être désolé ou pas. Voila ton verre, ajouta t'il en se redressant et en regardant ailleurs pendant qu'il lui donnait le verre. Fait comme chez toi. Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit, hésite pas à me demander.

Samuel recula et retourna dans le salon s'assoir sur son canapé faisant désormais office de lit. Il alla dans la salle de bain se laver les dents et il retira également son t-shirt avant de passer furtivement dans le salon pour prendre l'armoire de sa chambre un short. Toujours torse nu, il repassa dans le salon.

-Tu peux regarder la télé si tu veux, y en une dans ma chambre, sinon tu peux emprunter celle du salon le temps que je prenne ma douche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Lun 8 Aoû - 2:35

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

Je ne savais vraiment pas comment est ce que je devais faire. La situation est trop compliquée. Et je ne savais vraiment plus ou me mettre. Moi qui d'habitude était si sûre de moi … je ne savais pas trop ce que je devais faire! Et ça ne me plaisait pas du tout mais vraiment pas tu tout! Son T shirt. Quelle idée de l'avoir enfilé. Maintenant il me collait à la peau. J'avais l'impression de sentir Samuel tout contre moi. Et je n'avais qu'une seule envie, lui sauter dessus. Parce qu'il m'avait manqué. Si ça n'avait pas été lui nous roulerions déjà sous les draps. Mais … en l'occurrence c'était lui. Et même si tout en moi le voulait. Je ne pouvais pas. C'était pas possible. Pour une fois que je pensais avec mon cerveau. Le T Shirt était bien long et descendait au dessous des genoux. Et il dégageais son odeur. Et là rejaillissaient toutes ces choses en lui qui m'avaient manquées.

Je restais loin de lui physiquement. Bien que j'aie son T Shirt sur le dos. J'essayais de me contrôler. Je n'allais pas pouvoir dormir cette nuit. C'est absolument certain. Ça serait impossible. Je ne pourrais pas fermer l'œil de la nuit. Il me proposais de boire quelque chose. Je lui dis poliment que je voudrais bien du jus de fruit. Pour essayer de changer de conversation. Ou plutôt pour que je ne pense pas à l'idée de lui sauter dessus et de le déshabiller. Je me retournais quand il me dis de me servir moi même et j'en étais bien ravie. Penser et regarder autre chose que lui était exactement ce que je voulais. Mais voilà. Je ne trouvais pas de verre. Il se levais en me disant qu'il allait m'en passer un. Je le vis tendre le bras -qu'il avait toujours aussi musclé- pour attraper un verre. Mais il semblait qu'il fut un peu maladroit et laissais échapper le verre. Il se précipita pour le ratrapper et moi pour l'aider et voilà qu'il arrivait à le rattraper en le collant à mon ventre et il avait le nez sur ma poitrine. Je souris doucement, mais un peu gênée. Pourtant il en fallait beaucoup pour me gêner. Cette soirée n'avait rien à voir à toutes les autres fois où on s'était vus. Il y avait de la tension et plus seulement de la tension sexuelle. Il me donnais le verre « Merci Sam » dis-je doucement alors que ma main frôlait la sienne. « D'accord. Merci. » dis-je en fuyant son regard. Il était à nouveau près. C'était insupportable. Le voir à quelques pas de moi et ne pas pouvoir toucher sa peau. Mais heureusement il retournais vers le salon et le canapé. Puis il se levait pour aller dans la salle de bain disant qu'il voulait prendre une douche. OH MON DIEU. Prendre une douche. Est ce que ça avait été aussi dur pour lui que pour moi l'idée qu'il prenne une douche dans la pièce à côté? Bon dieu. Et puis voilà qu'il était torse nu … oh la la la. Il faisait exprès ou pas?

« D'accord. Pas de problèmes. » j'allumais la télé alors que j'entendais qu'il avait allumé la douche. La tentation était grande d'aller le rejoindre. Mais je ne pouvais pas. Il n'apprécierais surtout pas. Enfin je veux dire, il apprécierais, mais pas sûr que sa tête apprécie. Que faire. J'écoutais d'une oreille distraite la télévision et m'allongeais dans le canapé et posais ma tête sur l'oreiller attendant qu'il sorte de la salle de bain. Je soupirais. Quelle situation pourrie. Que faire … c'est pas possible. Je le vis revenir de la salle de bain. Bon dieu que j'avais oublié qu'il était si beau. Je le regardais. Comme si le temps s'était figé. Bon dieu … j'allais passer une de ces nuits encore moi … je souris doucement en le regardant puis je posais les yeux sur la télé. Qu'est ce que je pouvais faire de mieux? Je portais mon verre de jus de fruit à mes lèvres. Puis je levais les yeux vers lui. Qu'est ce qu'il était sexy. Je ne me gênais pas pour le mater sans vergogne.

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 371
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Non

† Age du perso : 32 ans
† Métier : Animateur au Karaoké
† Localisation : Las Vegas

† Situation : Célibataire



More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Lun 8 Aoû - 22:33

[tu vas avoir l'immense privilège de voir le combat entre Sam et sa conscience ! XD]

Dans le genre situation cocasse, celle là est surement la plus terrible de toute. Se retrouver avec celle qu'il aimait et qu'il n'avait pas vu depuis des années. Non, c'était trop dur, la voir se mouvoir avec son t-shirt sur elle. Bon sang qu'est-ce qu'il aimerait faire glisser le tissus du t-shirt lentement pour la faire frémir et...STOP !!!! Sam tu t'égares là mon pote. Revient sur terre, c'est pas l'heure de partir rejoindre Tintin sur la Lune. Prend une respiration, oui c'est ça, respire profondément et faire partir ton foutu esprit de petit pervers dragueur loin de là, très loin...oui c'est ça ! C'est bon ? Alors nous pouvons continuer. Son but n'était pas de s'approcher d'elle mais il lui fallait bien un verre pour boire le jus de fruit. Finalement, lui proposer à boire était une mauvaise idée. Il se leva et alla dans la cuisine pour lui attraper un verre. Bien sur, agile comme il l'est, il l'échappa. En même temps, quand on est distrait pas une jolie donzelle c'est loin d'aider. C'est à peine s'il ne se retrouva pas le nez dans sa poitrine. Rapidement, il se releva, lui laissa le verre et prit la fuite vers le salon. Oh et puis rester ici à la voir était une vrai torture. Une douche ! Voici la solution miracle. Alors, il lui indiqua qu'il allait prendre sa douche et partit s'y enfermer. Enfin, il ne ferma par la porte à clef, il ne la fermait jamais à clef en faite. En même temps, il vit seul dans son appartement alors pourquoi devoir la verrouiller ? Pour éviter la venue d'une jolie demoiselle qui souhaite se joindre à la fête et frotter son corps mouiller contre le sien et STOP !!! C'est la deuxième fois Samuel Philips ! Calme toi bon sang, combien de fois va t'il falloir de dire de ne pas avoir ce genre de pensé la quand elle est la. Tu sais très bien ce qu'il pourrait se passer. Fait moi rapidement partir se sourire béat sur ton visage, ça n'arrivera pas, nous nous sommes mit d'accord ! Écoute ta conscience pour une fois ! Pourquoi j'ai toujours l'impression de compter pour des prunes avec toi --". Tu m'écoutes jamais.

Le meilleur moyen de le ramener au calme et d'oublier ses pensées un peu trop coquine qui n’arrête pas de fleurir dans sa tête c'est la douche froide. oh, il n'aime pas ça, mais ça allait le ressaisir. Il ferma le robinet d'eau chaude et fit couler l'eau froide. C'était glacé, c'était horriblement glacé. Si seulement il pouvait avoir chaud...RoxXie et lui sous les draps...ça c'est du chauffage...STOOOOOOOP !!!!!! Stupide hobbit Sam joufflu pervers ! Non, non et non, il ne se passera rien avec la jolie demoiselle. Elle va sagement dormir dans ton lit et toi tu resteras sagement sur on canapé. C'est dur devoir raisonner un coureur de jupon comme lui, un vrai gamin. Après de longue minutes sous l'eau froide, il sortit enfin et s'entoura premièrement d'une serviette propre. Il allait sortir mais se souvint tout à coup qu'il n'était pas seul. Alors, il enfila son caleçon et un bas de jogging avant de sortir torse nu de la salle de bain. N'y voyait aucune provocation au faite qu'il n'ait pas mit de t-shirt. RoxXie était là, assit sur le canapé en train de boire son jus de fruit et elle le dévorait des yeux. Non, par pitié, pas ce regard...oui celui là...celui qui indique à quel point elle le désir à ce moment même. Avec le plus grand mal du monde à l'ignorer, il voulu passer entre le canapé et la table basse, mais comme un con (oui la on peut le dire c'est un con), il se prit le pied dans le tapis et se retrouva face contre terre.


-Aïe lâcha t'il trois heures après la chute.

Dans le genre pas crédible et crétin Sam remporte la palme d'or. Maintenant, il fait quoi ? Il reste à embrasser le tapis ou il se relève ? Le jeune homme poussa sur ses bras et se mit à genoux. Il devait vraiment avoir l'air d'un idiot.


-Foutu tapis râla t'il précipitamment, je sais pas comment je vais, mais je me prends toujours les pieds dedans !

Oh c'était un mensonge, c'est la toute première fois qu'il se prend les pieds dans le tapis, mais il préférait lui faire croire que ce n'était pas un accident lié à sa présence perturbatrice. Il regarda ailleurs quand ses yeux croisèrent les siens. Oh allait saute moi dessus...arrache moi mes derniers vêtement...RE STOOOPPPP !!! Sam si ça continue c'est à l'asile que je t'enferme espèce d'obsédé !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROXXIE — La Coureuse de Caleçons

    ROXXIE — La Coureuse de Caleçons



avatar
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!

† Messages Postés : 1447
† Inscrit le : 05/10/2010
† Multicompte : Âheli G. Paytah

† Age du perso : 22 ans
† Age d'existence : 127 ans
† Métier : Stripteaseuse au Ace of Spades
† Localisation : Las Vegas, la ville du pêché

† Situation : Célibataire
† Humeur : Bonne
† Citation du Jour : No one's gonna harm you, not while I'm around ...





More, more wanna know more?
Yes, I've got friends!:
Disponibilité RP: OPEN
Mes topics en cours:

MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   Mar 9 Aoû - 2:48

« Until we meet again »
Samuel Philips & RoxXie R. Blacksmith

• • • • • • • • • •

PTDR bah Roxx aussi hein.
Putain tu m'as trop fait rire avec ton histoire de stupide hobbit joufflu.

C'était vraiment dur. Trop dur. L'envie de le rejoindre sous la douche me dévorais. Je … je voulais tellement le faire. Mais je ne devais pas, il ne fallait pas. Se lever, aller lentement vers la salle de bain et ouvrir la porte lentement sans qu'il n'entende quoi que ce soit à cause de l'eau de la douche. Et puis doucement me glisser sous la douche avec lui. Et passer mes mains sur son corps. Déposer mes lèvres dans son cou et ma tête au creux de sa nuque. Et … OH bon dieu il fallait que j'arrête. Tout ça j'avais déjà connu, ça me semblait si familier, et en même temps si irrésistible. Je voulais le faire et je me contrôlais. Ce contrôle me demandait beaucoup d'efforts. Et je ne savais pas jusque quand je pourrais lutter ainsi. C'était inhumain. Comment est ce que je pouvais faire ça. Moi qui avais pourtant l'habitude de toujours avoir ce que je voulais.

Mais non je regardais d'un œil distrait la télévision. Mais rien ne me distrayait vraiment de ce que j'imaginais. Son corps nu sous la douche. Oh la la la. Et puis maintenant il sortait. Et je ne me gênais pas pour le mater. Qu'est ce qu'il était musclé. Qu'est ce qu'il était sexy avec les cheveux encore humide. Torse nu. Oh bon dieu pourquoi est ce qu'il me faisait ça. Est ce qu'il ne savait pas que je devais me retenir de ne pas le sauter dessus. Je me mordillais la lèvre pour ne pas penser à lui sauter dessus. Mais non rien, je ne bougeais pas d'un poil. Je me contentais de le regarder. Mais voilà, il venait buter et tomber à mes pieds. Et puis il disait Aie, puis il continuait en se plaignant du tapis. Je souris doucement et, non, je n'étais pas du tout au stade où je m'inquiétais de savoir s'il disait la vérité ou pas. Tout ce à quoi je pensais c'était … Je me vis me lever un sourire aux lèvres et m'approcher de lui déterminée. Ça y est, j'avais pété un câble. Je risquais de le regretter demain … ou pas. A genoux moi aussi, je le regardais dans les yeux puis doucement je passais mes mains autour de ses épaules et répondant à un besoin urgent je posais mes lèvres sur les siennes. Avec urgence, avec passion. Passant ma main dans ses cheveux encore humide je collais mon corps au sien. Pour combler la distance. Pour combler ces cinq années où il m'avait manqué. Il n'avait qu'un seul mot. Un seul mot et j'arrêterais. Mais j'espérais de tout mon cœur qu'il ne le dirait pas. Qu'il ne m'arrêterait pas. Et je sentais dans mes baisers qu'il ne voulait pas m'arrêter. Doucement je vins me placer à califourchon sur lui ne cessant pas pour autant de l'embrasser à pleine bouche.

J'arrêtais une seconde pour le regarder dans les yeux. Il ne dit rien moi non plus et je continuais à l'embrasser de plus belle. Doucement mes mains descendaient de ses cheveux pour descendre vers son dos, nu et encore légèrement humide. Doucement je déplaçais mes lèvres dans son cou, le long de sa nuque que je mordillais doucement, sans prendre aucun risque de le mordre. Puis je me relevais et le regardais à nouveau dans les yeux et doucement murmurais son prénom. « Samuel » avant de l'embrasser à nouveau.

_________________
Bringin' ROXXIE Back


WHY CAN'T I JUST ME MYSELF WHEN
YOU ARE NOT AROUND

You can Shut me Up | You can Shut me Down
But my heart's Ice Cold
When You're not Around
You can Shut me Up | You can Shut me Down
I won't Make a sound


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé
attention derrière toi!
Mais non je rigole
Faut pas avoir peur pour si peu!




MessageSujet: Re: « Until we meet again |ft. Samuel   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Until we meet again |ft. Samuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Before the Dark :: Las Vegas :: » ENDROITS BRANCHES. :: Discothèque "Rythm of the Night"-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit